Selon un expert, Apple innove moins depuis la mort de Steve Jobs

Selon un expert, Apple innove moins depuis la mort de Steve Jobs

Fondateur et véritable leader de la marque à la pomme, Steve Jobs s'en est allé le 5 octobre 2011. Depuis, Apple semble prendre son temps et semble même vouloir éviter de prendre trop de risques.

Bénin : deux policiers écopent de peines allant de 5 à 10 ans de prison

À l’époque Jobs, la marque était considérée comme étant à la pointe de l’innovation, proposant sans cesse des nouveautés qui ont changé notre quotidien. Entre l’AppStore, iTunes, les iPhone ou encore les iPad, les keynotes faisaient souvent sensation. Aujourd’hui, la situation a sensiblement évolué puisque ces nouveaux produits lancés en grandes pompe n’existent pratiquement plus, les mises à jour ayant lieu une fois par an étant le seul moment réellement attendu par les fans des produits Apple.

Apple, une marque à l’abri

Un constat partagé par certains experts, dont Ken Segall, publicitaire ayant collaboré à de multiples reprises avec Apple et Jobs. Ainsi, selon lui, le départ de Steve Jobs a provoqué un réel chamboulement marketing. Selon lui, une grande société a souvent dans l’idée de se mettre à l’abri, grâce à un ou deux concepts très forts, ce que semble faire Apple aujourd’hui. À l’époque de Steve Jobs, c’était justement tout l’inverse puisque la marque à la pomme créait sans cesse des produits qui attiraient l’œil et le consommateur.

Une nouvelle politique qualifiée de dangereuse par Segall. En effet, face à l’arrivée de concurrents toujours plus audacieux, Apple perd du terrain – ou du moins, n’en gagne plus. L’iPhone, jugé bien trop cher pour les nouveautés proposées reste bien évidemment le maître du smartphone, mais voit des marques chinoises, telles que Xiaomi ou encore Huawei, se dresser devant lui.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire

    Pour autant Apple ne va pas disparaître. Ils vont rebondir parce qu’ils ont encore de la ressource.