Whatsapp : suicide d’une fillette effrayée par un challenge

Whatsapp : suicide d’une fillette effrayée par un challenge

L'avènement des réseaux sociaux, a eu un impact considérable, sur la vie de millions de personnes à travers le monde. C'est simple, les réseaux sociaux, font désormais, partie intégrante du quotidien, de bon nombre d'individus.

Bénin: Accident grave sur l’axe Parakou-Cotonou

Il y a quelques années, l’apparition de Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat, Whatsapp, pour ne citer que ceux-ci, a changé radicalement la manière de communiquer. Les réseaux sociaux ont rapproché les habitants du monde entier et entrouvert de nouvelles perspectives. Les réseaux sociaux ont réinventé l’art de s’amuser. C’est ainsi qu’au fil des ans, on a assisté à l’avènement des challenges, et autres défis. Ces nouveaux concepts, sont vite devenus des phénomènes de société.

Du citoyen américain, en passant par celui de l’Europe, de l’Asie, de l’Afrique, tous ont déjà entendu parler ou ont participé au ice bucket challenge, au mannequin challenge, et récemment, au neymar challenge. Bref, les réseaux sociaux permettent à beaucoup de personnes de se rapprocher et de s’amuser.

La face sombre des réseaux sociaux

il y a cependant, le revers de la médaille. Si les réseaux sociaux offrent beaucoup de plaisir, on peut noter aussi quelques dérives. Les réseaux sociaux sont par moments, le théâtre de quelques drames, comme ce fut le cas en Argentine, où une petite fillette de 12 ans, s’est suicidé, après avoir participé à un challenge, sur la messagerie instantanée Whatsapp.

Le challenge qui a été fatal à l’enfant est le challenge Momo. Ce challenge qui a pris racine au Japon met en scène un personnage macabre du nom de Momo.

L’utilisateur, après avoir donné des renseignements sur ses données personnelles, reçoit des messages et des demandes de mise en scène morbides.  Face à des utilisateurs très jeunes, ce concept peut avoir des impacts très négatifs sur beaucoup d’entre eux. Et c’est malheureusement ce qui est arrivé à cette fillette, qui s’est pendu après avoir accepté un challenge de Momo.

Il lui avait demandé de mettre en scène sa pendaison et de diffuser le tout sur les réseaux sociaux. Face à cette situation tragique les autorités de nombreux pays, appellent à la vigilance des parents, quant à l’utilisation des réseaux sociaux par leurs enfants.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire

    Elle s’appelle Marìa pas momo