Achat d’armes russes : les USA sanctionnent la Chine (qui menace)

Achat d’armes russes : les USA sanctionnent la Chine (qui menace)

Après que la Chine ait décidé d'acheter des armes russes blacklistées par Washington, le gouvernement américain a décidé d'imposer des sanctions à l'encontre de Pékin. Une décision mal perçu du côté chinois.

Bébés génétiquement modifiés : la colère des autorités chinoises, ce que risque le chercheur

La situation entre les USA et la Chine ne va pas en s’améliorant. En effet, Washington a récemment annoncé avoir décidé d’imposer de nouvelles sanctions à l’encontre de Pékin, après avoir appris que le gouvernement chinois avait acheté des armes russes sous embargo d’une loi américaine, votée en premier lieu suite aux soupçons d’ingérence à l’occasion des présidentielles de 2016.

Les USA haussent le ton…

Interrogés, certains responsables du département d’État américain ont ainsi assuré que le Département du développement des équipements, un organisme chinois en charge du développement de nouvelles technologies militaires ainsi que son directeur, monsieur Li Shangfu, allaient être immédiatement frappés par toute une série de sanctions. Résultat, l’agence chinoise en charge de la supervision des nouvelles technologies ainsi que son patron ne pourront plus intégrer le système financier américain, la licence d’exportation habituellement accordée leur est dorénavant refusée.

… Ce qui ne plaît pas du tout à la Chine

La raison ? Les diplomates estiment que cet organisme a collaboré avec Rosoboronexport, le numéro 1 russe en matière d’exportation d’armements. Dans les faits, ce sont dix chasseurs russes Soukhoï-35 qui auraient été achetés en 2017 ainsi que plusieurs missiles sol-air russes S-400 cette année. Outré, le gouvernement chinois a exhorté les américains à revoir leur copie et à annuler les sanctions imposées, sous peine de devoir en « assumer les conséquences ». Une mise en garde à peine voilée qui prouve là encore que Pékin a de la réserve et se trouve en mesure de répondre aux sanctions américaines.

Commentaires

Commentaires du site 0