Bénin : Les députés votent la loi qui limite à 10 jours la durée de la grève dans une année

Bénin : Les députés votent la loi qui limite à 10 jours la durée de la  grève dans une année

Au Bénin, les députés ont adopté ce mardi 04 septembre 2018, la loi 2018-34 modifiant et complétant la loi 2001-09 du 21 juin 2002 portant exercice du droit de grève au Bénin.

Sacca Fikara : Talon et ses députés doivent éviter la rébellion contre les lois

Ce texte fixe à 10 jours la durée totale de la grève au cours de l’année. Les syndicalistes ne pourront pas observer un mouvement de débrayage au-delà de 07 jours au cours d’un même semestre. Dans le mois, ils doivent se contenter de deux jours de grève. « La durée totale de la grève ne peut excéder 10 jours au cours d’une même année, 07 jours au cours d’un même semestre, 02 jours au cours d’un même mois , quelle qu’en soit la durée de cessation de travail au cours d’une même journée, elle est considérée comme un jour entier de grève » détaille  le texte voté par les députés à l’Assemblée nationale .

Notons que l’article 18 de la nouvelle loi fait la part belle au respect des droits syndicaux et  des libertés publiques. Selon cette disposition, les grèves ayant pour motif la violation des libertés publiques et des droits syndicaux universellement reconnus ou le non-paiement des droits acquis par les travailleurs ne donnent lieu à aucune réquisition de salaire ou de traitement.

Commentaires

Commentaires du site 18
  • Avatar commentaire
    Sature Il y a 2 mois

    Pourcent, non seulement le décret est illégal, Il faut une loi ( les indices) mais encore une inégalité monstre , une augmentation de 25 pourcent seulement pour les autres enseignants . Récemment, Nous avons le cas des préfets , ministres et autres. Rappelons ici que les enseignants du supérieur n’ont pas un statut particulier. Ils sont payés par rapport à la grille salariale en tenant compte de leur diplôme. Si les autres enseignants avaient ourbi et torbi recla

  • Avatar commentaire

    Ça c’est une très bonne loi..! Bon boulot chers députés 

  • Avatar commentaire
    Sature Il y a 2 mois

    Soulèvement. J’aimerais qu’on me cite un seul cas d’abus avec les arguments légaux. Ce n’est ni la fréquence, ni la nuissance, encore moins la durée qui rend une grève légale ou non.C’est très complexe . Conditions de forme mais surtout celles de fond. Augmenter par décret le salaire des enseignants du supérieur par 300 

  • Avatar commentaire
    SONAGNON Il y a 2 mois

    Faire grève pour 10 jours par an, c’est vider la grève de sa substance. L’objectif de la grève au Bénin c’est de faire pression sur des gouvernements pré.dateur des libertés démocratiques et spécialiste des causses sociales.

    Autant supprimer totalement la grève pour les travailleurs, plutôt que de parler de grève de 10 jours.

    Ces députés du BMP dans tout ce qu’ils font reviennent sur les acquits des générations passées.

    En désamorssant ainsi les effets d’une grève, a t on prévu des sanctions pour un gouvernement qui n’arrive pas à satisfaire les revendications des populations???

    Si ce n’était la constitution qui l’exigeait, moi je ne serai pas contre l’interdiction de la grève pour une catégorie d’agent de l’Etat. Mais il faut en contrepartie une sanction politique aux gouvernements défaillants.

    • Avatar commentaire

      Libéral..congénital que je suis..la gréve…est la seule arme dont dispose..les travailleurs..

      Je suis pour un équilibre des principes..

      Restreindre le droit..de grève..des travailleurs sans contre partie…c’est de la triche..

      Il faut modifier les lois…pour que celui qui n’est pas d’accord..de ses conditions de travail..puisse partir ailleurs…en gardant ses droits acquis…

      Tenir pénalement responsable..le gouvernement pour des contrats de travails…non respectés

      Dans tous les cas..les beninois n’ont pas à subir les grèves

  • Avatar commentaire
    Serge ALLADAGBIN Il y a 2 mois

    Il faut cette loi pour discipliner les travailleurs qui utilisent le manteau de syndicaliste alors qu’ils sont des politiciens. Le béninois ne copie pas souvent les bonnes pratiques. Ailleurs les mouvements de débrayage donnent de fil à retordre aux gouvernant puisque les travailleurs font de la surproduction.

    • Avatar commentaire
      SONAGNON Il y a 2 mois

      Je partage votre point de vue, mais il y a quoi pour sanctionner dans le même temps les gouvernants incompétents et incapables de répondre aux préoccupations des travailleurs???

      Une réforme c’est un tout, il ne suffit pas de mettre la pression d’un côté.

      Il faut un mécanisme qui permettrait aux travailleurs et à toute la population de se prononcer sur la gestion des gouvernants. Non pas au terme du mandat, mais au cours du mandat, alors il y aura équilibre, et moi je serai partisan de la suppression totale de la grève au besoin.

  • Avatar commentaire
    Sature Il y a 2 mois

    Etre oublié. La grève n’est elle pas la génitrice de notre loi mère. Au démeurant, la grève est faite pour nuire à une partie dans un conflit, c’ est l’arme des employés et une arme n’ est pas faite pour carresser. Il est mieux pour les gouvernants que les travailleurs recourent à la grève qu’à u

  • Avatar commentaire
    Tonagnon Il y a 2 mois

    La mesure est radicale mais il faut reconnaître que les syndicats béninois ont trop abusé du droit de grève jusque-là.

  • Avatar commentaire
    Sature Il y a 2 mois

    Désormais, la cour de justice de la cedeao est une voie de recours pour toute violation de droit de l’homme, elle peut être saisie par toute personne physique. Donc notre cour n’est plus l’unique et dernier ressort, les parlementaires l’ont peut oublié. 

  • Avatar commentaire
    afrikAVI Il y a 2 mois

    Pauvres tu parle de 2 pays different et tu ne sais pas de quoi tu parle

  • Avatar commentaire
    SONAGNON Il y a 2 mois

    Le travailleur béninois ne peut pas gréver pendant plus de 10 jours, et si le gouvernement n’arrive pas à solutionner le problème dans l’année???
    On attendra l’année prochaine pour faire grève 10 jours encore tout en respectant le nombre de jour à ne pas dépasser par mois ou par semestre je crois???!!!

    Cette disposition désarme tout simplement le mouvement syndical au Bénin. C’est une remise en cause du principe de la grève, du moment un tel mouvement ne peut pas exercer des pressions suffisantes sur l’employeur pour le contraindre à satisfaire les revendications des travailleurs.

    Patrice TALON une fois encore confirme sa réputation de pré.dateur des liberté démocratiques.

    • Avatar commentaire
      SONAGNON Il y a 2 mois

      Lire: des libertés démocratiques.

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji Il y a 2 mois

      La grève n’est pas le seul moyen de revendication dont disposent les travailleurs. Elle est plutôt l’ultime recours quand tous les autres ont échoué. C’est notre tendance à en abuser et à la banaliser qui est à la base de ces nombreuses initiatives pour l’encadrer au mieux dans l’intérêt de la société.

      • Avatar commentaire
        SONAGNON Il y a 2 mois

        Nous partageons tous ce diagnostic, seulement vous êtes dans ce que vous appelez le BMP de très mauvais médecins qui se trompent de remède.

        On ne dirait pas que des gens dans ce groupe parlementaire ont des années de lutte politique. C’est écœurant de voir des propositions minables face à des problèmes réels que nous comprenons tous.

        • Avatar commentaire
          Pauvres Il y a 2 mois

          As-tu jamais vu un syndicat américain déclencher un mouvement de grève illimité?
          As-tu jamais vu un travailleur du secteur privé déclencher une grève illimitée? Pourtant ils sont les moins nantis.
          Bande de paresseux, réfléchissez autrement pour le bonheur collectif.

          • Avatar commentaire
            SONAGNON Il y a 2 mois

            Aux USA, il y a les élections de mi mandat pour apprécier la gestion du pays faite par les gouvernants.

            Au Bénin il n’y a pas de privé, ceux qui travaillent dans ce secteur sont en esclavage, je pèse bien mes mots.

    • Avatar commentaire
      Pauvres Il y a 2 mois

      As-tu jamais vu un syndicat américain déclencher un mouvement de grève illimité?
      As-tu jamais vu un travailleur du secteur privé déclencher une grève illimitée? Pourtant ils sont les moins nantis.
      Bande de paresseux, réfléchissez autrement pour le bonheur collectif.