L’école est un lieu, où tout enfant apprend à se construire. Il y développe ses talents et sa personnalité aux côtés de ses camarades et de ses éducateurs. L’école est donc un lieu crucial, pour le développement des enfants sur tous les plans, et dans ce processus, les enseignants jouent un rôle clé, de par leur proximité avec les élèves. Cependant, l’enseignant doit veiller à ce que sa relation avec son élève ne débouche pas sur autre chose au risque de perturber l’enfant. Un fait divers glauque, s’est produit dans la ville française de Marseille. Une enseignante, en poste au lycée professionnel Camille-Jullian, a eu des relations intimes avec cinq de ses élèves. Il ressort que trois de ses élèves était des mineurs âgés de 15 ans.

Loading...

À la fin de l’année antérieure, la professeure de 37 ans a été photographiée dans une situation délicate. Elle est alors devenue, la cible de multiples chantages. De nouveaux clichés ont continué à apparaître. Des lycéens, pour la faire chanter, lui ont demandé le versement d’une forte somme d’argent.

Interpellée par les forces de l’ordre, l’enseignante a avoué les faits. Elle s’est dit soulagée par le fait que ses collègues l’ont dénoncée à la direction du Lycée. Elle a été déférée au parquet de la ville. Placée sous contrôle judiciaire, son jugement est fixé pour fin janvier 2019.

Voir les commentaires

9 Commentaires

  1. C’est choquant de la part de cette maîtresse qui ne fait pas son boulot correctement.
    En plus elle en profite pour faire du mal à ses élèves de 15 ans
    Je les pleins.
    Je veux dire a ses jeunes de 15 ans de ne plus se laisser faire et d attendre le jugement. Je veux dire au victimes courrage.

  2. Puisque les béninois sont si moraux, et au Bénin ? A quand la Justice pour les enseignants pédophiles harceleurs qui échangent au vu et au su de tous, des faveurs sexuelles contre des notes ?

  3. Cette enseignante a initialement été violée par Daagbo Sonagnon à l’âge de 15 ans à Aix en Provence. Depuis elle a juré de se faire tous les jeunes garçons de cet âge;
    Seuls Sonagnon et Komi Kountché ont le remède

    • Bien , je viens de lire le communiqué le plus pourris de l’année . Les violeurs ont donc le dernier mots pour cette sordide histoire ? Il n’y a que des faignant accroché a leurs TV et leurs ordi pour oser sortir ce genre de ****** …. Va te faire soigner mec , pour un commentaire de ce genre tu mérite un petit signalement .

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom