Hausse des coûts d’internet au Bénin : Le PLP tient le gouvernement pour responsable

Hausse des coûts d’internet au Bénin : Le PLP tient le gouvernement pour responsable

Dans un communiqué publié cet après-midi, le Parti pour la Libération du Peuple (PLP) fustige d’une part, l’institution des nouvelles taxes sur les services de la télécommunication au Bénin, et d’autre part, le mépris des opérateurs GSM vis-à-vis de leurs clients et appelle à des actions citoyennes fortes pour ramener le Gouvernement sur le droit chemin.

Bénin : Léonce Houngbadji et consorts créent le Pôle Unifié des Jeunes de l’Opposition (déclaration)

En plus d’être de mauvaise qualité, les services fournis par les opérateurs Gsm au Bénin dont appels téléphoniques, SMS, MMS et l’accès à l’Internet mobile sont devenus n fois plus chers. Les nouvelles taxes sont entrées en vigueur ce mercredi 19 septembre 2019. Par exemple, pour 150 F Cfa dépensés en forfait internet journalier, le consommateur qui jusque hier pouvait bénéficier de de 200 mégaoctets ne se contentera désormais que de 10 mégaoctets s’il doit aller sur les réseaux sociaux ou de 60 mégaoctets s’il s’abstient de naviguer sur ces plateformes.

Dans un communiqué qu’il a rendu public dans l’après-midi de ce mercredi, le Parti pour la Libération du peuple (PLP) trouve là, une augmentation de la misère du peuple béninois déjà soumis aux nouvelles taxes imposées par le gouvernement sur les voitures, les péages, les frais de formalités administratives et consorts.

Pour le Parti, cette hausse du coût de l’internet et de la communication via les Gsm est la conséquence du décret du 25 juillet 2018, « autorisant l’introduction d’une contribution sur la consommation des services de communication électronique fournis par les réseaux ouverts au public en République du Bénin ».

«Ce Décret intervient en dehors de toute procédure budgétaire sans aucune consultation du Parlement en violation de l’article 96 de la Constitution du 11 décembre 1990» dénonce le PLP.

«Ainsi donc, le Gouvernement a délibérément choisi de se rabattre sur les pauvres rendant du coup inaccessibles au plus grand nombre les biens et services essentiels» affirme-t-il.

«Toutes ces mesures sont injustifiées, inadmissibles, dans un pays en pleine dépression économique et sociale. Elles ne feront qu’augmenter la souffrance de la population. C’est un coup d’Etat social pour maintenir le peuple dans l’ignorance, la misère, la soumission et l’incapacité de s’organiser pour lutter pour sa dignité, son indépendance et sa liberté » lit-on dans le communiqué. Ci-dessous le tableau des nouveaux tarifs de l’un des réseaux Gsm.

Tableaux des nouveaux tarifs du réseau MTN au Bénin

Commentaires

Commentaires du site 10
  • Avatar commentaire
    Étoile filante Il y a 2 mois

    400 ans ….. et toujours en vigueur !
    Prenez la peine de lire, on croirait
    un Conseil des Ministres en 2017 !!!!

    Voici une citation de Colbert et Mazarin qui n’a pas pris une seule ride !!!

    Colbert :
    « Pour trouver de l’argent, il arrive un moment où tripoter ne suffit plus.
    J’aimerais que Monsieur le Surintendant m’explique comment on s’y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu’au cou… »
     
    Mazarin :
    «Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu’on est couvert de dettes, on va en prison.
    Mais l’État, lui, c’est différent. On ne peut pas jeter l’État en prison.
    Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les États font ça.»

    Colbert :
    «Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l’argent. Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables ?»
     
    Mazarin :
    «On en crée d’autres.»
     
    Colbert :
    «Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu’ils ne le sont déjà.»

    Mazarin :
    «Oui, c’est vrai, c’est impossible !»
     
    Colbert :
    «Alors, les riches ?»
      
    Mazarin :
    «Les riches, non plus. Ils ne dépenseraient plus. Un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres !»
     
     
    Colbert :
    «Mais alors, comment fait-on ?»
     
    Mazarin :
    « Il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres, ni riches… Des honnêtes citoyens qui travaillent, rêvant d’être riches et redoutant d’être pauvres !
    C’est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus ! Ceux-là… plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser ;
    c’est un réservoir inépuisable.»

    Extrait du “Diable Rouge”>  …et c’était il y a 4 siècles !
    Vous pouvez relire et vérifier, tout est exact au mot près !
    Mag RAF

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR Il y a 2 mois

      ” étoile filante ” Merci d’être judicieusement passé sur une trame de l’histoire française qui se répète ici au benin , mais rappelez aussi l’histoire des charrettes qui mènent à la guillotine et pour le roi , et pour ses conseillers si érudits pour conduire à la révolte du peuple 

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 2 mois

    avec talon , Mr taxes du benin , le pays va en déroute , sinon au ” dépôt de bilan ” mêmes les taxes , surtaxes exagérées qu’il assène au peuple , n’y résoudront rien . Budget de l’état à venir , encore loin des 2000 milliards pompeusement annoncés , jamais atteints , à l’assemblée nationale qu’il lui talon a allaitée et obtenir les lois confligènes qu’il voulait , rétorque maintenant leur budget qui passe d’environ 14 milliards à plus de 25 millards , les vo.yous , pil.leurs 

  • Avatar commentaire

    je soutiens la rupture mais dans cette affaire d’augmentation de cout de la communication je dis halte. President Talon stp rapporte cette decision sinon le BMP n’aura meme pas 10 deputes aux legislatives. On affame pas son peuple qui t’a élu a 65% . Patrice Talon pardon ce n’est pas bon.

  • Avatar commentaire
    Tchité Il y a 2 mois

    En ce même temps sous d’autres cieux, y compris au Japon, le gouvernement investit dans les jeunes afin qu’ils innovent par la technologie. Ils vont fabriquer ces choses, y compris la voiture volante, et venir nous les vendre à grands prix.

    L’africain ne fait que consommer ce que les autres fabriquent. Et pourtant, ils nous traitent de tous les mauvais noms de ce monde, faute à nos dirigeants qui ne font que aliéner le peuple, pour leurs propres intérêts égoïstes.
    https://ca.news.yahoo.com/apos-flying-cars-apos-off-103632146.html

  • Avatar commentaire
    sonagnon Il y a 2 mois

    Il n’y a pas une autre alternative, se débarrasser de ce régime en votant en un premier temps massivement pour l’opposition aux législatives à venir.

    Et donner le coup de grâce à Patrice Talon en 2021, s’il n’est pas destitué avant.

  • Avatar commentaire
    Gilbert Il y a 2 mois

    qu est ce que le gouvernement gagne en abusant du pauvre. si riche que les membres du gouvernement sont ils ne sont pas satisfait e c est le pauvre maintenant qu ils vont froisser pour se sentir heureux là Dieu jugera leur generation. pitie.

    • Avatar commentaire
      Tchité Il y a 2 mois

      Je ne connais pas de riches (même en occident) qui soient jamais satisfaits de leurs richesses. Ils veulent toujours un peu plus. C’est comme la drogue. Ils n’en ont jamais assez.

  • Avatar commentaire
    D gilbert Il y a 2 mois

    La justice se fera tot ou tard.

  • Avatar commentaire

    C’est une journée noire de l’histoire de notre jeune démocratie.
    Aujourd’hui, la liberté d’expression a été crucifiée et nous venons aussi de faire un grand pas arrière dans le domaine des TIC.