En Libye, des passeurs et trafiquants d’êtres humains opèrent en usurpant le titre d’agent de l’ONU. C’est le Haut-commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) qui a découvert l’imposture . Selon le HCR , ces hors la loi  se font passer pour des fonctionnaires de l’ONU juste pour pister les migrants. « Ils ont été repérés à des points de débarquements (des réfugiés) et des plaques tournantes de trafics, utilisant des gilets et des objets portant des logos similaires à ceux du HCR » a fait savoir l’organisation onusienne  dans un communiqué. Pour l’heure, le HCR ignore si ces “imposteurs” ont réussi à tromper la vigilance des migrants. Babar Baloch, le porte-parole de l’organisation onusienne a indiqué que des enquêtes se poursuivent.

Loading...

En attendant, il invite les autorités à poursuivre ces personnes parce qu’elles ont une intention criminelle en s’en prenant à des migrants qui sont déjà très vulnérables.La Libye est depuis la mort du guide libyen  Mouammar Kadhafi, un pays instable. Les migrants qui prennent par ce pays pour regagner l’Europe tombent souvent dans les griffes de trafiquants d’êtres humains qui leur imposent la torture et tout autre traitement dégradant.

 

 

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom