Encadrement de la grève au Bénin : les députés ont voulu faire plaisir au gouvernement selon D. Lokossou

Encadrement de la grève au Bénin : les députés ont voulu faire plaisir au gouvernement selon D. Lokossou

Dieudonné Lokossou, l’ancien secrétaire général de la Confédération des Syndicats Autonomes du Bénin (CSA-Bénin), n’approuve pas la loi qui encadre le droit de grève au Bénin.

6è mandature de la cour au Bénin : Me Badou se prononce sur l’absence de constitutionnaliste

Interrogé par le quotidien de service public La Nation, l’ancien syndicaliste pense que les députés ont voté ce texte pour faire plaisir au gouvernement. La grève de son point de vue est la seule arme qui a permis aux travailleurs d’obtenir des avantages de l’exécutif. « Nous n’avions rien obtenu comme avantages matériels ou financiers pour les travailleurs sans une motion de grève. Aucun gouvernement spontanément ne se lève … pour dire « compte tenu de la cherté de la vie nous relevons le niveau de salaire des travailleurs de la fonction publique et des secteurs parapublic et privé » a déclaré l’ex Sg de la Csa Bénin.

Il aurait souhaité que les députés échangent avec les acteurs sociaux sur le sujet au lien de prendre une initiative unilatérale . « On aurait dû laisser et négocier et discuter… C’est une décision unilatérale » dénonce l’ancien syndicaliste. Cependant, il espère que cette loi, déclarée conforme à la Constitution par la Cour Djogbénou ne restera pas statique,  parce qu’un texte voté aujourd’hui, peut être révisé dans 10 ou 15 ans.  Il n’y a qu’à voir les revirements jurisprudentiels de la Cour Constitutionnelle pour s’en convaincre.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire

    Déjà LOKOSSOU n’a jamais appelé à voter Talon.
    Il a fait adjavon.
    Toutes les autres centrales étaient pour Talon yyy compris Metongnon,mais LOKOSSOU non.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 2 mois

    Que ce lokossou la ferme , n’est pas lui et ses acolytes de chadaré, todjinou et autres qui ont fait venir talon le mons.tre aprés avoir reçu de l’argent ? 10 ans pour changer les lois scélérates de talon et sa clique de deputés go.dillots , et au point où la famine , gbê-dur , sévissent au benin , plus grand-monde de beninois pour voir ça , peut-être les fauves sauvages de pendjari , épanouis , en bonne santé qui verront celà et même viendront voter pour talon et ses affidés