L’émission « l’invité du jour » de France 24 a reçu ce jeudi la béninoise Marie Cécile Zinsou, présidente de la Fondation Zinsou. Elle a apprécié la taxe sur l’utilisation des réseaux sociaux au Bénin. La présidente de la Fondation Zinsou pense qu’on est dans un continent qui est probablement l’un des plus rapide du monde en terme de croissance, d’évolution et de changement, avec une jeunesse qui se prend en main. Dans ce contexte il est absurde que le gouvernement béninois décide d’imposer des taxes sur internet en prétextant qu’on s’en sert pour nous amuser. “On a envie de dire qu’est-ce qu’on a fait ?  Qu’est-ce que vous voulez faire ? ” s’exclame Marie Cécile Zinsou.

Aujourd’hui assure-t-elle, « on a une capacité de diffusion qui est exceptionnelle avec Facebook,  avec twitter ».Dans le domaine de la culture,  il suffit qu’il y ait une exposition et on peut partager tout le travail des artistes, les archives. Pour elle, taxer l’utilisation des réseaux sociaux, c’est « une façon de dire à la jeunesse on va vous étouffer, on ne vous laisse aucune chance ».

La présidente de la fondation Zinsou a aussi abordé la question de la restitution des œuvres d’arts pillés par la France. De son avis, il faut que le Bénin ait accès à son patrimoine. Un patrimoine qui « raconte notre fierté… notre civilisation ».

Voir les commentaires
Loading...

20 Commentaires

  1. Je cherche à comprendre ce qui a conduit à cette décision et sur le plan des bénéfices tirés par les Telco, les Etats africains sont largement lésés.

    • ça c’est un fait.
      Maintenant, l’objectif d’origine a pu être abâtardi. Si j’en juge par les explications certainement sincères, qui ont été données ici même.

  2. Si l’objet de cette taxe est de récolter chez les FOURNISSEURS, la valeur correspondante d’appels “voix” qui passent par le canal “données” et imposer un partage avec l’Etat des bénéfices faramineux des opérateurs, alors je pense que cette idée est bonne.

    Si ce n’est qu’un prétexte pour faire payer plus le consommateur, l’ARCEP doit réaliser que ce serait l’équivalent d’augmenter le prix des livres et journaux de toutes natures, des abonnements pour les télévisions et même de percevoir une taxe sur les heures d’écoute radiophonique.
    Le numérique n’est que le reflet des moyens de communiquer qui existent dans le monde physique.

    • gbeto…ne cherche..pas à justifier..de ce gouvernement de tondus..

      ils ont peur des libertés…acquises..grace à la technogies…

      Bientot..on sera obligé..de revenir..à nos méthodes tarditionnelles de communication…

      des tam tams…des gong gong….et des griots gongonnneurs…

      • Je cherche à comprendre ce qui a conduit à cette décision et sur le plan des bénéfices tirés par les Telco, les Etats africains sont largement lésés. ça c’est un fait.
        Maintenant, l’idée a pu être abâtardie. Si j’en juge par les explications certainement sincères, du Ministre des Finances.

  3. Elle a tout à fait raison et logique pour tout ce qu’elle fait pour son pays. Je pense que certain béninois sont juste jaloux d’elle ou commence par manifester leur racisme envers leur confrère installé en occident pour apporter un plus au Bénin en retour…

  4. Cécile , ma belle , pourquoi t’occupes tu de cette jeunesse beninoises qui a vilipendé ton père , Lionel Zinsou , même à qui les autorités du moment dénient la nationalité ? Laissons les crever , aprés être rejetés dans les ténèbres par ceux là qui les ont instrumentalisés , infantilés , et clochardisés 

  5. Tu n’as rien compris de la réalité, le vrai savoir (les bonnes informations) ou mieux les outils permettant de construire le savoir demeurent toujours dans les bouquins papiers ou dans leurs versions numériques auquelles le public (accroc des réseaux sociaux) n’a pas accès.
    Tu confonds les recoupements ou les informations pour la plupart tendancieuse qui sont disponibles au public via réseaux sociaux d’avec les vraies.
    Sache que les informations sont stratégiquement libérées, et l’ancêtre gaulois a toujours raison.

  6. Hahaha. C’est mademoiselle ou Mme Zinsou même celle là..? Étouffer quelle jeunesse, le raisonnement du gouvernement est simple, whatsapp et autre nous permette de communiquer sans payer, un gouvernement se doit nécessairement de protéger les entreprises dans le pays et c’est ce que ce gouvernement fait, ces entreprises s’investissent bcp au Bénin. Ça coûtera plus chère mais nous devons simplement considérer que c’est notre participation au développement de notre pays c’est tout..! 

  7. Que la jeunesse aille lire des bouquins pour se cultiver.
    Un ancêtre gaulois de Cécile Zinsou avait dit que pour cacher quelque chose à un africain il faut le graver dans un livre.
    Alors Cécile, tu aiderais la jeunesse béninoise en l’orientant vers les livres.

    • Cet ancêtre gaulois vivait certainement à une époque où internet et encore moins les réseaux sociaux n’existaient pas.
      Juste pour vous rappeler qu’aujourd’hui, le savoir ne se trouve pas que dans les bouquins papier. Vous avez peut-être entendu parler de ces millions de tutoriels YouTube qui permettent de résoudre des millions de problèmes de la vie pratique ?

  8. Ah elle n’as cas quitter là-bas. C’est une dame qui maltraite ses employés, elle les exploite et quand un seul se plaint il est pure et simplement renvoyer. Une dictatrice dans la fondation qu’elle gère..! 

  9. Huummm!!!! madame faut laisser affaire là hein sinon, la rage va t’attraper à travers un redressement fiscal ou te créer misère avec la ruse

  10. Huummm!!!! madame faut laisser affaire là hein sinon, la rage va t’attraper à travers un redressement fiscal ou te créer misère avec la ruse

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom