Voilà quelques jours maintenant, qu’une caravane de migrants en provenance de l’Amérique centrale se dirige vers la frontière américano-mexicaine, afin de fuir les conditions de vie extrêmement difficiles dans leurs différents pays.Ces migrants viennent de différents pays comme le Salvador, le Guatemala, le Honduras, le Nicaragua où la misère et l’insécurité sévissent à grande échelle. Afin de faire face à cette arrivée de flux historique de migrants aux portes de la frontière américano-mexicaine, le président américain a pris des mesures drastiques.

Loading...

Depuis quelques jours maintenant, il prône une posture très dure à l’égard des migrants qui se dirigent vers les USA. Il a donc décidé de déployer l’armée à la frontière avec le Mexique. Un nombre de militaires avaient été annoncé, mais le locataire de la maison blanche souhaite qu’un nombre plus important de soldats soit déployé dans cette zone. Sur son compte twitter, il a déclaré ceci: “C’est une invasion de notre pays et notre armée vous attend”. Il faut dire que Trump utilise à fond cette caravane de migrant afin d’influencer les prochaines élections à mi-mandat.

C’est ainsi que le lundi, l’armée américaine a annoncé l’envoi de plus de 5 000 militaires à la frontière mexicaine pour bloquer l’entrée sur le territoire de la caravane de migrants. L’ opération a été baptisée “Patriote fidèle”, et doit  permettre de renforcer les postes-frontières de l’État du Texas et de la Californie. Lors d’une conférence de presse, le général Terrence O’Shaughnessy a affirmé: “D’ici à la fin de la semaine, nous allons déployer plus de 5 200 soldats à la frontière sud-ouest, qui s’ajouteront aux quelque 2 100 membres de la Garde nationale déjà mobilisés.”

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom