Éliminatoires CAN 2019 : L’Algérie bat le Bénin sur le score de 2-0

Éliminatoires CAN 2019 : L’Algérie bat le Bénin sur le score de 2-0

La série noire continue pour les Écureuils du Bénin face à l'Algérie . Les poulains de Michel Dussuyer ont perdu leur match au stade Mustapha Tchaker de Blida hier sur le score de 2 buts à zéro.

Algérie : Bouteflika demande à Macron de reconnaître les souffrances liées à la colonisation

Alors qu’ils jouaient hier vendredi contre l’Algérie, dans le cadre de la troisième journée des éliminatoires de la CAN Cameroun 2019, les écureuils du Bénin ont raté l’occasion de vaincre le signe indien. L’équipe béninoise a une nouvelle fois courbé l’échine devant les fennecs sur le score de 2 buts à 0. Et pourtant ils ont entamé le match avec un bon état d’esprit en prenant le contrôle des différents compartiments de jeu. Jodel Dossou, le virevoltant milieu de terrain des écureuils aurait même pu ouvrir le score si sa frappe en pivot n’était pas passée au-dessus des buts gardés  par  Raïs M’Bolhi .

Le Bénin n’a pas tenu longtemps devant le réalisme des joueurs algériens. Les fennecs héritent d’un corner exécuté par Riyad Mahrez. Le joueur de Man City trouve Benzia au second poteau qui repique de la tête dans la défense béninoise. Les écureuils dégagent mal le ballon. Bensebaini en profite pour ouvrir la marque  à la 21 e minute de jeu, Le score ne changera pas jusqu’à la mi-temps. A la reprise, les visiteurs essaient d’égaliser .

Une tête bien cadrée de David Djigla échoue dans les gants de M’Bolhi. On était à la 54 e minute de jeu. A la 61 e minute, les écureuils récidivent sur une lourde frappe de Jordan Adéoti. Fares sauve les buts algériens en dégageant le ballon de la tête. Les locaux corsent l’addition à la 75 e minute quand Bounedjah va crucifier Fabien Farnolle sur une  frappe croisée.  Le score ne changera pas jusqu’au coup de sifflet final.

Trouver un “sérial” buteur

Avec cette défaite, les écureuils du Bénin se laissent distancer par l’Algérie qui prend seule la tête du groupe. Le Bénin profite de la contre-performance du Togo face à Gambie à domicile  (1-1) pour garder la deuxième place. Le match d’hier a montré que les attaquants algériens étaient plus réalistes que ceux du Togo et qu’on a tôt fait de monter en épingle le schéma tactique de Michel Dussuyer. En plus, il manque à la sélection béninoise, un véritable « tueur » en attaque comme Razak Omontoyossi. Depuis le départ de cet illustre écureuil, le Bénin peine à trouver un attaquant de génie capable de concrétiser les “demi-occasions” de but. Steve Mounié, l’avant-centre de la sélection marque très peu.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Jojolabanane Il y a 1 mois

    Rien de nouveau dans les exploits de l’équiPe du Bénin