Ennuis judiciaires des opposants : Macky Sall joue la carte de l’indépendance africaine

Ennuis judiciaires des opposants : Macky Sall joue la carte de l’indépendance africaine

Au Sénégal comme dans d'autres pays d'Afrique, les opposants politiques rencontrent des ennuis judiciaires. Cela ne fait pas de ces pays des mauvais élèves de la démocratie selon Macky Sall.

La musique africaine à la croisée des chemins

De passage à Berlin, le président sénégalais s’est confié à la radio allemande Deutsche Welle. Macky Sall n’a pas échappé aux questions du journaliste sur l’actualité dans son pays. Une actualité marquée par les ennuis judiciaires de certains opposants politiques. Pour Macky Sall, le Sénégal n’est pas différent des autres pays de la planète. « Les ennuis judiciaires existent dans tous les pays du monde que ce soit en Allemagne, en France, aux Etats-Unis ! Mais vous répondez devant la justice. Pourquoi voulez-vous lorsqu’il s’agit de l’Afrique, qu’on en fasse un problème ? En France, on a vu des candidats à l’élection présidentielle et en pleine campagne ils ont été mis en examen .Est-ce qu’on a pour autant parlé de la démocratie française ou de la justice française » lance-t-il au journaliste.

Le successeur d’ Abdoulaye Wade pense qu’il n’est juste “d’en faire tout un plat ” quand il s’agit de l’Afrique. La justice est là pour tout le monde ! selon lui. Le président Sénégalais a par ailleurs répondu aux partenaires extérieurs qui estiment que les ennuis judiciaires des opposants portent un coup à la démocratie dans son pays. Pour Macky Sall, ils sont libres de penser ce qu’ils veulent. Mais le Sénégal sera toujours prêt à leur répondre « puisque l’Afrique n’est pas là pour recevoir des leçons ! En tout cas le Sénégal n’est pas là pour recevoir des leçons  » assure t-il.

« Je ne peux pas accepter de qui que ce soit, des reproches qui ne sont fondés sur rien du tout. Le Sénégal est une démocratie absolue et ça, tout le monde le sait ! Ce n’est pas parce que des gens qui ont des problèmes avec la justice, qui ont usé de leur défense devant les juridictions jusqu’à la cour suprême, ont été condamnés, qu’on remet en cause notre démocratie  ou notre système judiciaire ! Ce n’est pas juste ! » poursuit le numéro 1 sénégalais. Pour rappel, l’ancien  maire de Dakar Khalifa Sall purge une peine de 5 ans de prison pour escroquerie portant sur des fonds publics et « faux en écriture ». Il est considéré comme l’un des adversaires politiques de Macky Sall. 

Commentaires

Commentaires du site 4
  • Avatar commentaire

    Ne pas confondre inculpé comme c’est souvent le cas et emprisonnez. Macky emprisonne et c’est ça qui est dénoncé

  • Avatar commentaire
    Archibald, Chanteur Il y a 3 semaines

    Le problème de tous les pays africains est le manque d’économie durable, et de lois sociales ! ceci a cause du Franc CFA qui est une monnaie internationale presque inexistante, alors pourquoi
    Macky sall ne fait pas résoudre ce probleme au niveau de la France et autres “puissance dècisionnaire du fmi qu’elles soient européenes ou américaine”
    Abordez ce sujet sur les plateaux de télé en France , soyez honnêtes !!!

  • Avatar commentaire

    Il fait semblant de ne rien comprendre, celui-là. Le problème n’est pas que des opposants aient des ennuis avec la justice. Le problème qui se pose est que la justice ne s’intéresse qu’aux opposants dans nos républiques bananieres, une grosse qu’il ne veut pas voir. Aux US, les proches du président, voir le président lui-même sont la cible de plusieurs enquêtes et procès. Pareil en France, UK… Mais chez nous, rien Connaissant le niveau de corruption de la classe politique africaine, seuls les idiots accepteront que les proches du pouvoir soient blancs comme neige.

  • Avatar commentaire

    Je valide….