France : Emmanuel Macron de plus en plus seul

France : Emmanuel Macron de plus en plus seulPhoto : gouvernement.fr

Terrible coup dur pour Emmanuel Macron. Un de ses plus fidèles collaborateurs a présenté sa démission du gouvernement, portant à trois, le nombre de ministres qui ont démissionné depuis la rentrée.

Macron, l’Afrique et nous

Décidément, le président français Emmanuel Macron vit une période assez chaotique. Acculé sur le front social où il doit faire face aux mécontentements de ces concitoyens face aux réformes qu’il veut adopter, chahuté par l’opposition, critiqué de toute part par diverses personnalités, voilà que son gouvernement est en plein doute.

Après donc le ministre de la transition écologique, Nicolas Hulot, la ministre des sports, Laura Flessel, c’est au tour du ministre de l’intérieur, Gérard Collomb de présenter sa démission. Celui qui a été l’un des premiers soutiens à la candidature d’Emmanuel Macron, a présenté sa démission au président ce lundi.

Dans un premier temps, Macron a rejeté cette démission, mais Collomb, lui, continuait d’insister. Dans les colonnes du Figaro il affirmait: “je maintiens ma proposition de démission”. Il faut dire que l’exécutif français a été pris de court. il y a eu de nombreux tergiverssements . Finalement, le locataire de l’Élysée acceptera la démission de son ministre. En attendant de lui trouver un successeur, l’intérim sera assuré par le Premier ministre Édouard Philippe.

la mairie de Lyon, en ligne de mire

il y a quelques semaines, Gerard Collomb avait confié lors d’un entretien dans la presse, qu’il ne souhaitait pas terminer son mandat de ministre. Il avait déclaré, qu’il préférait préparer sa candidature en vue des élections municipales afin d’être maire de la ville de Lyon, où il a déjà officié en tant que bourgmestre . Au Figaro, il a indiqué: “Compte tenu des rumeurs et des pressions qu’il peut y avoir, je ne veux pas que le fait que je sois candidat quelque part demain puisse troubler la marche du ministère de l’Intérieur”

L’opposition a, quant à elle profité de cette situation pour lancer des piques à l’exécutif. Ainsi, sur Twitter, Marine Le Pen dira: “Ça va durer longtemps ce sketch?”. Daniel Cohn-Bendit, ancien eurodéputé écologiste s’exprimera ainsi: “M. Collomb a le droit à la retraite, qu’il quitte ce ministère, qu’il aille s’occuper de ses petits-enfants, des pâquerettes”. La droite française a aussi sévèrement critiqué le pouvoir en place, fragilisant encore un peu plus Emmanuel Macron

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire

    Sous d’autres cieux, l’honneur et la dignité ont encore leur sens. Au Bénin, ce sont les Kl.b.é.s qui chantent en longueur de journée “je soutiens, je soutiens” même dans le faux et l’arbitraire.

  • Avatar commentaire

    Ce n est que le début

  • Avatar commentaire
    Delphin GOUVOEKE Il y a 3 semaines

    Ainsi va la politique quand on force trop la main mais au Bénin, la démission n’est plus dans le vocable du Béninois.