Remaniement en France : une ministre de l’écologie pas si écolo que ça

Remaniement en France : une ministre de l’écologie pas si écolo que ça@flickr Sénat sénat

La nouvelle secrétaire d'Etat à l'écologie ne partage pas vraiment les idées nécessaires afin de mener à bien sa tâche. En effet, cette dernière assume être pro huile de palme et ne pas être fermée au sujet des OGM.

Football : la charge de Didier Deschamps contre Ousmane Dembele

Emmanuelle Wargon, nouvelle secrétaire d’État française à l’écologie est déjà dans la tourmente. En effet, à peine nommée, celle-ci a déjà été pointée du doigt pour son attitude finalement pas si écologique que ça. La raison ? Alors qu’elle a profité du remaniement ministériel pour entrer au gouvernement, cette ancienne lobbyiste du groupe Danone a, au cours des Rencontres économiques d’Aix-en-Provence au mois de juillet dernier, défendu corps et âme l’utilisation de l’huile de palme dans les laits infantiles.

Une secrétaire d’Etat, pro huile de palme et… OGM

Tirée des palmiers, cette huile est néfaste pour l’environnement, à cause notamment des répercussions que les techniques de production ont pour la terre et les populations environnantes. Cependant, afin de ne pas créer plus de polémique que cela, le gouvernement a décidé de botter en touche sur ce sujet.  Interrogé, Benjamin Grievaux, porte-parole, a assuré n’avoir jamais entendu parler de ces déclarations. Cela ne changerait d’ailleurs absolument rien puisque Wargon, membre de l’équipe de De Rugy devra désormais se plier aux exigences attendues et objectifs fixés par le ministre d’Etat. 

Mais ce n’est pas tout. En effet, au cours de cette rencontre sur fond d’économie, cette dernière a confirmé ne pas avoir d’avis totalement clair et défini concernant les OGM, organismes génétiquement modifiés, cela serait considéré comme étant un « refus de l’innovation et de la science ». Une déclaration surprenante pour celle qui est désormais au sein du ministère de l’Écologie et qui se doit de lutter contre ces pratiques afin d’assurer aux citoyens français comme tous ceux du monde, un futur propre.

Commentaires

Commentaires du site 0