L’affaire Jamal Kashoggi n’a pas fini de tourmenter le royaume d’Arabie Saoudite. Après que son allié historique, les USA aient décidé de lui imposer des sanctions, l’Allemagne à son tour a annoncé des sanctions contre Riyad.L’assassinat de Jamal Kashoggi, journaliste critique envers les autorités saoudiennes a provoqué la consternation de la communauté internationale. C’est le 2 octobre dernier, à l’intérieur du consulat saoudien à Istanbul en Turquie, que le chroniqueur du Washington Post a été tué par des agents saoudiens.

Selon les enquêtes des autorités turques, l’assassinat de Khashoggi a été planifié plusieurs jours à l’avance. Plusieurs chancelleries occidentales avaient alors demandé à Riyad de faire toute la lumière sur cette affaire. De nombreux pays, dont les États-Unis avaient annoncé des sanctions contre la monarchie saoudienne.

L’Allemagne, par la voie de son ministre des affaires étrangères, Heiko Maas a annoncé que son pays allait interdire l’accès à l’espace européen Schengen, à 18 personnalités saoudiennes soupçonnées d’avoir participé au meurtre du journaliste Jamal Kashoggi. Heiko Maas a précisé que l’Allemagne va entrer les 18 identités concernées dans le système d’informations Schengen afin de leur en interdire l’accès. Le chef de la diplomatie allemande a indiqué que l’instauration de ces sanctions s’est faite en étroite collaboration avec la France et le Royaume Uni.

2 Commentaires

  1. Mamie reste chez toi je pense que tu a bien été contente que l Arabie Saoudite te donne un bon paquet de pognon et tu n’a pas cracher dessus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom