Affaire Khashoggi : Donald Trump fait des révélations sur l’enregistrement turc

Affaire Khashoggi : Donald Trump fait des révélations sur l’enregistrement turc

L'affaire Khashoggi continue de défrayer la chronique en Arabie Saoudite mais aussi aux USA. Le président américain Donald Trump qui ne veut pas non plus froisser ses alliés sans preuves, tente tant bien que mal de se montrer offensif sur le dossier.

Affaire Khashoggi : la France ne va pas arrêter de vendre des armes à Ryad

Le président américain, Donald Trump, le sait bien! Il ne peut longtemps garder le silence sur ce dossier brûlant. Depuis l’annonce de la mort du journaliste Jamal Khashoggi par la Turquie, le président américain a dû se prononcer à plusieurs reprises. Il y a une semaine, le président turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé avoir transmis aux pays occidentaux des enregistrements audio du meurtre du journaliste dans les locaux de l’ambassade. Si l’information a été confirmée par le premier ministre canadien Trudeau, le président américain ne s’était pas encore prononcé sur le sujet.

Trump confirme avoir reçu l’enregistrement

Dans un entretien accordé à la chaîne Fox News, Donald Trump a confirmé avoir reçu l’enregistrement fourni par les turcs. Il a cependant affirmé n’avoir pas le coeur à l’écouter car cela mettait clairement en évidence la souffrance qu’a vécu le journaliste saoudien : « Nous avons l’enregistrement, je ne veux pas l’écouter (…) car c’est un enregistrement de souffrance (…) J’ai été intégralement informé, il n’y aucune raison pour que je l’écoute (…) Je sais exactement ce qui s’est passé […] c’était très violent, très brutal et horrible » a affirmé M. Trump.

A la question de savoir si Mohammed Ben Salmane aurait pu lui avoir menti, M. Trump a affirmé qu’il ne pouvait en être sûr : « Je ne sais pas. Qui peut véritablement savoir ? (…) Il m’a dit qu’il n’avait rien à voir avec cela. Il me l’a dit peut-être cinq fois, à différentes occasions, y compris il y a quelques jours » a-t-il laissé entendre.  Toujours est-il que les USA tentent quand même de conserver la meilleure relation possible avec le Royaume qui a prévu dépenser des sommes faramineuses au cours des prochaines années.

Commentaires

Commentaires du site 0