Bénin: L’opposition gaspille son énergie pour des histoires politiciennes selon Me Orunla

Bénin: L’opposition gaspille son énergie pour des histoires politiciennes selon Me Orunla

Me Alain Orunla était l’invité de l’émission « Questions d’Actualité » de la radio Capp FM, vendredi dernier. Entre autres sujets abordés avec l’avocat, la lutte contre la corruption menée par l’actuel régime, la Criet et ses relations avec l’homme d’affaires Sébastien Ajavon.

Après le parc de la Pendjari : Le parc national du W sur le point d’être cédé à Apn

Me Alain Orunla est satisfait de la lutte contre la corruption sous le régime Talon. Il dit ne pas comprendre l’attitude de certains leaders de l’opposition qui ont pris le chemin de l’exil pour échapper à la justice de leur pays. Une justice pourtant impartiale de son point de vue. « Ils ont pris l’avion pour aller activer les membres des Fcbe. Guy Mitokpè, Candide Azannai n’ont pas reçu de convocation mais ils sont là. La justice n’est pas sourde. Les convocations ne vont que vers ceux qui devraient apporter des réponses à la justice » a laissé entendre l’avocat. Il a par ailleurs invité l’opposition à accompagner le chef de l’Etat au lieu de « gaspiller son énergie pour des histoires politiciennes ».

L’autre sujet abordé avec Me Alain Orunla, c’est la polémique autour de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet). Pour lui, cette juridiction spéciale a un fondement légal. Elle n’est donc pas un machin. Il reconnaît cependant qu’il y a  des failles au niveau de cette juridiction. Des failles qui  seront corrigées avec le temps, a t-il ajouté. L’actualité de la Criet est foncièrement liée à l’homme d’affaires Sébastien Ajavon. Cette cour l’a récemment condamné à 20 ans de prison. L’ex avocat du magnat de la volaille regrette cette lourde sentence.

Il dit garder de bonnes relations avec l’homme d’affaires même s’il ne le conseille plus. « Etre avocat de quelqu’un, c’est une contrainte qui peut être résiliée. Cela ne nous contraint pas de l’accompagner au suicide. Même dans le mariage, il peut y avoir séparation de corps. Nous sommes restés amis » a déclaré Me Orunla  avant d’indiquer  qu’il était libre de ses opinions, libre de ses choix.

Commentaires

Commentaires du site 13
  • Avatar commentaire

    Un avocat de son rang qui dit ca? On a du mal à comprendre.

  • Avatar commentaire

    Je suis triste pour mon pays le Bénin. Et dire qu’il y a encore quelques temps en arriere ce avocat passait pour quelqu’un de bien! Quel gachis!

  • Avatar commentaire

    C’est dommage pour cet avocat que j’aimais bien écouter dans les débats. Mais, depuis quelques temps, il a changé de discours du jour au lendemain. Pourquoi ce changement? A t-il été menacé par le pouvoir? C’est triste pour notre pays.

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR Il y a 3 semaines

      Aucune menace ma belle cathiev, cet avocat orunla n’est qu’un ****, pour lui c’est l’argent point barre

  • Avatar commentaire

    Justice impartiale ? Je n’en suis pas sûr !
    L’opposition qui devrait accompagner le chef de l’état ? Ce ne sera plus une opposition. Il est vrai que les membres de l’opposition gaspillent leur énergie pour des querelles politiciennes. Cela est le quotidien de tous les hommes et femmes politiques au Bénin.

  • Avatar commentaire

    OHHHH§ Encore Orunla??? ON SE CONNAIT TROP BIEN; til a toujours été comme cela. Son point fort, le ***. Tu mises combien le gars…TRISTE

  • Avatar commentaire
    TRANSHUMANT Il y a 3 semaines

    Orunla, toi même tu sais que après la chute de talon, ton cabinet fermera. Tu as pourtant un charisme et une bonne capacité d’analyse. M’enfin tu as bien conscience de ce que tu as signé le mauvais cahier.
    Affaire terminée

  • Avatar commentaire

    Quel gâchis pour nos supposés intellectuels…. Dommage pour le Bénin

  • Avatar commentaire

    J’écoutais Me zinzindohoué hier sur une émission; cet avocat, aussi vient ici pour soutenir le faux!!!*

    Quand on est avocat, est on autorisé à dire des contre-vérités???

    Il y a des textes que tout le monde sait lire dans le pays, un étudiant moyen de première année d’université vous dira que la lutte contre la corruption faite par Patrice TALON au Bénin n’a rien d’impartiale et n’est pas respectueuse de la légalité au Bénin.
    Un ancien président de la cour suprême, ancien ministre de la justice qui dit des incongruités inacceptables, il n’est pas surprenant que Me Orunla vienne dire les mêmes choses ici dans le seul but de créer la confusion dans les esprits.

    Mais qu’ils se rassurent, personne n’est dupe, le combat se mènera jusqu’à son terme.

    • Avatar commentaire

      il est juste frustré..parce que ajavon l’a éjecté..un point c’est tout

      Et puis ce sont les médias..qui lui donnent de l’importance…

      Qu’il revienne..à strasbourg..ou il officiait…ce alain…

  • Avatar commentaire

    J’ai du mal à comprendre les intellectuels béninois!!!

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 3 semaines

    Tiens , un orunla avocat , qui vient faire ombrage á un autre au nom de Jacques migan , talon tu as le choix

  • Avatar commentaire

    @Orunla tu sais que c’est fini pour ta clientèle. Réfléchis bien, car Talon partira bientôt du pouvoir et ton cabinet…?
    Quand je t’avais vu cet été en train de t’égosiller cet été à propos de la suspension de LNT, je te prenais au sérieux. Mais en fait tu es prêt à manger partout…