Côte d’Ivoire : Laurent et Simone Gbagbo s’opposent autour du FPI

Côte d’Ivoire : Laurent et Simone Gbagbo s’opposent autour du FPI© 1.bp.blogspot.com

Après le décès d’Aboudramane Sangaré, qui était l'une des figures de proue du FPI, le parti de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo risque de connaître de moments troubles dans l'avenir.

ONU : Donald Trump provoque des rires dans l’Assemblée

Aboudramane Sangaré était avec Laurent Gbagbo au moment de la création du Front Populaire Ivoirien, il y a quelques décennies maintenant. Après la crise post-électorale de 2011 et la chute du régime de Gbagbo, de nombreux cadres du FPI ont pris le chemin de l’exil ou ont été emprisonnés. Laurent Gbagbo a ensuite été envoyé à la Cour Pénale Internationale (CPI) pour y être jugé. Parmi ceux qui lui sont restés fidèles, figuraient Aboudramane Sangaré qui est à l’origine de la mise en place de l’aile du FPI qualifiée de dure par la presse occidentale, qui prône un acquittement et un retour sans concessions de Laurent Gbagbo.

Après son décès, des querelles de leadership sont en train de voir le jour au sein du FPI. Alors qu’elle est maintenant libre, l’ancienne première dame, Simone Gbagbo se verrait bien prendre la tête de ce mouvement. Tout juste après la mort d’Aboudramane Sangaré, elle avait ainsi convoqué un secrétariat général d’urgence, mais dans la foulée, Laurent Gbagbo qui est toujours à la Haye, comme pour faire un contre-pied à sa femme, a suspendu  toutes les activités politiques du FPI jusqu’aux obsèques de Sangaré.

Quelques semaines plus tard, dans un communiqué qui avait l’air d’un rappel à l’ordre, l’ex-chef d’État ivoirien a indiqué qu’il reprenait les commandes du FPI. C’est désormais lui qui va coordonner toutes les activités liées à la vie du parti. Les réunions qui seront convoquées seront dirigées par les vice-présidents. Rappelons que Simone Gbagbo est depuis peu l’un de ces vice-présidents.

Cependant, c’est Assoa Adou, le secrétaire général du FPI qui gérera le parti au quotidien. Ses  différents remous au sein du Front Populaire Ivoirien font dire à de nombreux observateurs de la scène politique ivoirienne qu’une crise de leadership est en train de naître entre Laurent et Simone Gbagbo.

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 3 semaines

    Hounhoui , je prends ça pour un compliment , et vous avez et de l’humeur , et de l’esprit
    Attoh lui est dans le vrai , oui nady bamba a ejecté simone du cœur de gbagbo , simone la poisse ,

  • Avatar commentaire
    ATTOH ZIGBELE Il y a 3 semaines

    Entre Simone et Nady Bamba il n’y a pas photo.
    Chaque week end Nady fait l’entretien de lu 3 è pied de Woody. et c’est si bien fait que le sinistre coureur de jupon a décidé de la passer en classe titulaire à vie.
    Simone , aussi bien en ploitique qu’au niveau du triangle des bermudes du bas, tu as tout perdu. yako mamie.
    peut -être un vice présidents te fera discrètement l’entretien du moteur Kia kia kia

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 3 semaines

    á ce demander quel dessein ouattara poursuit en accordant la liberation à simone ; imploser le PDCI , et maintenant le FPI , et puis reigner sans fin sur la CI , lui qui vient d’ailleurs

    • Avatar commentaire
      Meda Célestin Il y a 3 semaines

      Donc Ouattara est aussi fort que ça ou bien les autres sont soit faibles soit fourbes ou trop cons ? Alors vous ne vouliez donc pas de la libération de Simone Gbagbo ?
      Hum hum on verra qui est vraiment qui dans ce pays. Comment un homme qui dit avoir une épouse avec qui il a fondé un parti politique est incapable de lui faire confiance….
      Et c’est aux militants comme toi qui est plus ivoirien que Gbagbo fera confiance ? 😂 😂 😂

    • Avatar commentaire

      fausse analyse, digne d’un “wagbato” ou d’un wawayou” ou d’un “atoké”
      Oh c’est Ollah, ça m’étonne de lui…! habituellement il fait pire