Emmanuel Macron sur l’Europe : le risque de retour aux années 30

Emmanuel Macron sur l’Europe : le risque de retour aux années 30Photo : Thibault Camus. AFP

Le parallèle entre les deux époques fait réfléchir. En effet, selon Emmanuel Macron, la situation économique et sociale actuelle rappelle la période de l'entre deux-guerres. Si la finalité ne devrait pas être la même, le constat lui, est cinglant.

France : Le gouvernement d’Edouard Philippe connu

Au cours d’un entretien accordé au quotidien français Ouest-France, le président Emmanuel Macron a avoué être relativement frappé par la ressemblance entre la situation économique et sociale dans laquelle nous vivons actuellement et celle de la période d’entre-deux-guerres. Selon lui, il est d’ailleurs de notre devoir d’éviter la même finalité, en restant « lucide ».

Un parallèle cinglant entre ces deux époques

Selon lui, une Europe divisée, rythmée par les replis nationalistes ne pourra s’en sortir. C’est pourquoi le président de la République française appelle la France et tous les pays européens à « résister ». Cela passe notamment par le fait de mettre les valeurs démocratiques et républicaines en avant, au détriment des politiques nationalistes qui ont tendance à diviser. C’était notamment le cas dans les années 30 ou chaque pays prônait une politique nationaliste puis autoritaire avant que n’éclate la Seconde Guerre Mondiale.

L’Europe se doit de rester unie

La raison ? Cela permettra aujourd’hui à l’Europe de ne pas répéter les erreurs passées et surtout de rester souveraine. L’idée étant, selon Macron, de ne voir l’Europe implosée à cause des désaccords avant d’être finalement rythmée aux grès des envies américaines, de la présence accrue des Chinois sur nos économies où des manipulations russes qui sont parfois tentés d’avoir une influence directe sur « les grands intérêts financiers et les marchés » au détriment des États.

Commentaires

Commentaires du site 0