Ethiopie : les femmes accèdent à de hautes responsabilités

Ethiopie : les femmes accèdent à de hautes responsabilitésMeaza Ashenafi, Photo : Andreas Rentz/Getty Images Entertainment/Getty Images

Tout doucement, l'Éthiopie est en train de se positionner comme une référence en Afrique en matière d'égalité homme-femme, en ce qui concerne les nominations aux postes les plus prestigieux de l'État.

Ethiopie : nouvel exploit diplomatique du 1er ministre Abiy Ahmed

L’Éthiopie a décidé de faire une petite révolution dans l’organigramme de ses différentes institutions. Des postes prestigieux qui étaient jusqu’à présent, la chasse gardée des hommes sont désormais attribués à des membres de la gent féminine.

En effet, pour la première fois de l’histoire de ce pays de la corne de l’Afrique, une femme a été nommé présidente de la République. Tout récemment, c’est une autre femme qui a été élu à la tête d’une autre institution prestigieuse de l’Éthiopie. Il s’agit de Meaza Ashenafi, qui est la nouvelle présidente de la Haute juridiction éthiopienne. Cette brillante avocate, est une femme engagée qui milite en faveur des droits des femmes dans son pays.

Elle s’insurge fréquemment contre les différentes stigmatisations auxquelles les femmes sont confrontées en Éthiopie. Elle a créé, puis a pris la direction de l’Association des femmes juristes éthiopiennes. Elle a eu une riche carrière sur le plan national et international.

Commentaires

Commentaires du site 0