Hier, si populaire, le président Macron semble aujourd’hui souffrir d’une image d’un président méprisant et déconnecté des français. Résultat, des milliers de personnes se liguent contre lui sur le net et les réseaux sociaux.L’image d’Emmanuel Macron est en berne. En effet, le président français est la cible de nombreuses critiques, parfois dures sur l’homme. Résultat ? Le mouvement des gilets jaunes, qui était de base un mouvement contre la hausse des prix du carburant, se révèle aujourd’hui être un véritable mouvement de contestation sociale, contre le pouvoir actuellement en place.

Emmanuel Macron, d’invincible à l’homme qui divise

Les références à 1789 et la Révolution française font d’ailleurs légion sur le net ou de nombreuses personnes font le lien entre les deux époques. Un peuple qui souffre, qui en a marre et qui souhaite faire entendre ses revendications. Aujourd’hui, la fracture est si importante que les internautes n’hésitent plus à attaquer Emmanuel Macron, de manière personnelle. Si certains parlent ici de dictature, d’autres se moquent carrément de sa vie privée en pointant du doigt Brigitte Macron, qu’ils caricaturent comme une vieille dame.

Si la première année du mandat du président s’est somme toute, relativement bien passée, l’éclatement de l’affaire Benalla a mis le feu aux poudres. Les départs de Nicolas Hulot et de Gérard Collomb, deux figures relativement appréciées du gouvernement n’ont pas vraiment aidé Macron à garder le cap. Résultat ? La Macronie  s’est retrouvée railler de tous. Le président lui, faisant comme si de rien n’était, préférant « garder le cap », paraît alors arrogant, méprisant. La déconnexion se fait brutalement, irrémédiablement.

Le président Macron lucide sur la situation

Face à la violence des propos des internautes, des commentaires d’articles et des postes de réseaux sociaux, certaines plateformes ont d’ailleurs décidé de réagir. Le média La Voix du Nord a par exemple décidé de fermer les sections commentaires d’articles ayant un rapport direct avec le mouvement des gilets jaunes, la faute à des allusions homophobes, violentes et haineuses. Une situation à laquelle Macron semble avoir pris conscience puisque ce dernier expliquait encore récemment ne pas avoir « réussi à réconcilier le peuple français avec ses dirigeants ».

6 Commentaires

  1. Le peuple Français souffre.Il est temps de faire bouger les choses.Mr Macron ne peut pas entendre la réalité. Vue le train de vie qu’ il a rien à foutre du peuple.Aux *** citoyens comme en 1789.Nous sommes nés pour être libre et égaux. Plus de liberté pour la France

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom