Soupçons de viols : Tariq Ramadan est libre

Soupçons de viols : Tariq Ramadan est libre

Le polémiste qui a bouclé près de 9 mois de détention provisoire vient d'être libéré par la justice. En effet, la chambre de l’instruction vient d'ordonner sa mise en liberté mais assortie d'un contrôle judiciaire assez strict.

Tariq Ramadan : une chroniqueuse se moque de lui après ses aveux

Il ne faisait pas l’unanimité. Et pour cause Tariq Ramadan déchaînait les passions depuis plusieurs mois tant il est apprécié par une frange des internautes et détesté par une autre. Très vite son avocat, Emmanuel Marsigny, a réagi à la nouvelle affirmant que cela était logique :

« C’est une décision logique dans la mesure où les derniers développements du dossier apportés contre lui étaient mensongers. Il n’y avait plus d’obstacles à ce qu’il soit libéré »
Tariq Ramadan est libre mais devra respecter ces conditions :

  • pointer une fois par semaine au commissariat le plus près de son domicile interdiction de quitter le territoire
  • se voir saisir ses documents de voyage.
  • a obligation de répondre à toute convocation de la justice
  • paie une caution de 300 000 euros

Pour rappel, plusieurs demandes de mise en liberté avaient été refusées dans le passé. Tariq Ramadan qui a récemment avoué des relations consenties avec les présumées victimes a également rendu public des messages envoyés par ces dernières D’après ses avocats, ces messages prouvent que les relations étaient consenties et qu’il ne s’agissait pas de viols. Plus d’informations dans nos prochaines parutions.

Commentaires

Commentaires du site 6
  • Avatar commentaire

    Le père Tarik est victime de lui-même c’est à dire trop charmeur et trop beau parleur.
    N’allons pas chercher des complots là où il y en a pas.

  • Avatar commentaire
    Jojolabanane Il y a 4 semaines

    Une détention provisoire n’a plus lieu d’être dès lors que la liberté ne fait obstacle à l’instruction judiciaire et que le mis en cause prèsente de solide garantie de représentation…..cette décision doit inspirer nos magistrats au Bénin!!!   Trop de détention provisoire abusive au Bénin.

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji Il y a 3 semaines

      @Jojo…

      En même temps on peut comprendre la frilosité de nos magistrats lorsqu’il s’agit de recourir à la liberté provisoire quand on voit la facilité avec laquelle il est possible de quitter le territoire national et donc de se soustraire d’une poursuite( porosité des frontières, complicité parfois avec les forces de défense et de sécurité elles mêmes..etc). Confère cas Léhady et Cie…

      Le recours systématique à la détention provisoire est une atteinte au principe de la présomption d’innocence mais je ne suis pas certain qu’il y ait autre chose à faire pour ce qui est du cas de notre pays.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 4 semaines

    “pointer une fois par semaine au commissariat le plus près de son domicile” pour un homme accusé d’être un “pointeur” (un violeur, en jargon carcéral) ça ne devrait pas être une contrainte insurmontable…

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji Il y a 3 semaines

      C’est beau le jeu de mots….Sauf qu’à mon avis, Tariq est une énième victime de la mafia sioniste connue pour être intraitable avec ses critiques.

      • Avatar commentaire

        Bien dit…agadjavi…!!!

        Et pour cette belle analyse…un bon plat de maffé….pour toi..

        Et une drianké..pour ce soir….