Buhari : je ne me plaindrai plus des problèmes hérités

Buhari : je ne me plaindrai plus des problèmes hérités

En marge du sommet mondial sur le climat qui se tient en Pologne, Muhammadu Buhari y a rencontré la diaspora Nigériane. Il a notamment affirmé qu'il ne se plaindrait plus des problèmes hérités de la mandature passée. 

Nigéria : Buhari veut distribuer l’argent du dictateur Sani Abacha aux démunis

Devant donc la communauté Nigériane, le président Buhari a fait un état de la nation. Il a notamment évoqué le point sensible de la sécurité avec la menace terroriste Boko Haram. Ces derniers jours, la secte islamique a intensifié ces attaques au Nigeria, causant de nombreux morts, notamment du côté des forces de l’ordre.

Devant ses compatriotes, Muhammadu Buhari a affirmé que des progrès significatifs ont été réalisés dans la lutte contre la pègre islamique. Le groupe terroriste sévit particulièrement au Nord Est du Nigeria avec des incursions armées sanglantes.

De ce fait, le président nigérian a déclaré que les combattants d’Abubakar Shekau connaissent mieux la région du Nord Est que les soldats. Ces derniers, venant d’autres villes du pays n’ont pas une connaissance accru du terrain, selon Buhari. ” Ils (combattants islamiques) se mobilisent, touchent des cibles puis disparaissent à nouveau car ils connaissent mieux la région que les soldats qui les défendent. Nos soldats viennent de Port Harcourt, Lagos, Sokoto, mais ils sont localement sur place et connaissent le terrain plus que les soldats.”

Je ne me plaindrai pas

Muhammadu Buhari est aussi revenu sur son mandat en cours. Faisant face à de nombreuses difficultés dont il dit avoir hérité de l’ancien pouvoir, Buhari a indiqué qu’il ne se plaindrait plus de ces difficultés. Estimant qu’il a essayé de devenir président du Nigeria à plusieurs reprises et qu’il en a eu l’occasion en 2015, il dit assumer pleinement ses responsabilités. ” Nous avons hérité de tant de problèmes. En fait, j’ai dit que je ne me plaindrai pas parce que je l’avais demandé. J’ai essayé de devenir président trois fois et j’ai perdu, mais j’ai eu de la chance la quatrième fois. Je le suis devenu, alors je ne peux pas me plaindre.”

Commentaires

Commentaires du site 0