A Lokossa, le maire Pierre Awadji est en délicatesse avec les conseillers communaux. Ils ont rejeté jeudi dernier le budget primitif exercice 2019 de la commune. Lokossa n’a pas encore voté son budget primitif exercice 2019.La faute aux conseillers communaux. Ces derniers ont rejeté le document lors de la 4e session ordinaire du conseil communal qui s’est déroulé jeudi dernier. Il faut dire que le budget primitif  soumis à validation est de 1 milliard 210  millions 255 mille 292 F CFA. Le Plan Annuel de Développement pour 2019 est évalué à 1 milliard 785 millions 470 mille F CFA.  Il devrait servir à réaliser 23 projets dans les domaines prioritaires comme la santé, l’eau, l’éducation et les infrastructures routières.. L’orientation des ressources dans ces différents domaines est une prescription de l’Etat central. 

Rejet du rapport d’activité du maire 

Après avoir rejeté le budget primitif de la commune, les conseillers ont aussi balayé du revers de la main  le  rapport d’activité du maire. Un rapport qui rend compte des activités menées par l’autorité communale au 4 e trimestre de l’année.Ils ont aussi retoqué le rapport de la commission des affaires sociales. Signalons que la commune de Tchaourou aussi n’a pas encore adopté son budget. La faute à 16 des 25 conseillers communaux qui ont empêché l’ouverture des travaux de la session budgétaire  le vendredi 30 novembre dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom