Afin de fêter ses 50 ans, Kinder a décidé de dévoiler une nouvelle surprise. Problème, celle-ci n’est pas vraiment passée auprès de l’opinion…

La fameuse marque allemande de chocolat, Kinder, s’est récemment retrouvé au cœur d’une improbable polémique. En effet, un nouveau jouet a été édité afin de célébrer les 50 ans de la marque, jouet qui a été placé au cœur de son produit désormais culte, le Kinder Surprise. Problème, le jouet lui, n’a pas plus à grand monde.

Kinder, les trois lettres de la discorde

La raison elle, est toute simple. Ce jouet représente en fait un Kinder tenant trois ballons, ballons sur lesquels apparaissent trois lettres « K ». Très vite, certains fans se sont montrés choqués de ce qu’ils appellent une référence au « KKK », le Ku Klux Klan, cette organisation suprémacistes américaine, rassemblant des personnes de couleur blanche. Si certains se sont amusés de la situation en confirmant que Kinder était « plein de surprises », d’autres ont estimé que cette boulette aurait pu être évitée, surtout en ces temps ou la mixité, le racisme et les questions sociales sont au cœur de nombreux débats à travers le monde.

Suite au tollé, la marque a décidé de réagir via un communiqué de presse dans lequel elle explique qu’elle a été obligée d’écrire ces trois lettres K, afin d’offrir une « structure plus robuste » à son jouet. Se dédouanant totalement du Ku Klux Klan, la marque a de fait, souhaité s’excuser auprès de toutes les personnes qui ont pu être choquées et offensées. « Nous ne soutenons en aucune manière cette organisation » concluait le message.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire