Les élections législatives auront lieu le 28 avril prochain. La Céna chargée d’organiser ce scrutin a reçu hier lundi 21 janvier la visite d’une délégation des partis politiques de l’opposition. Elle était composée des membres de l’Union Sociale Libérale (Usl), des Forces Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE), du Parti pour la Libération du Peuple (PLP)  et du Parti Communiste du Bénin (PCB). La délégation a tenu une séance de travail avec le commissaire de la Céna. Le recrutement des membres devant être déployés dans le bureau de vote, la transparence du scrutin et la question des 10% sont entre autres sujets évoqués au cours de cette réunion.

Loading...

Des résultats transparents

Pour Alassane Tigri, membre des FCBE, il fallait discuter avec les commissaires de la Céna sur ces différents sujets pour  que l’opposition ne soit pas léser. « (Il faut) dire au terme du scrutin le nombre de sièges qui revient à l’opposition et à la mouvance et régler en même temps la question des 10% .On doit connaitre les règles du jeu avant que le jeu lui-même ne commence. A l’issue du scrutin, il faut que les résultats soient transparents, partagés par la mouvance et l’opposition afin que la paix… puisse perdurer et être préservée dans notre pays » a-t-il déclaré.Pour rappel, une délégation de l’Udbn conduite par la députée Claudine Prudencio était au siège de la Céna samedi dernier. Selon des sources dignes de foi, l’institution publiera ce jour le calendrier électoral.

Voir les commentaires

16 Commentaires

  1. Les gilets jaunes..en france…doivent nous faire réfléchir…quand au concept meme de la démocrtaie.

    Nous voyons meme..dans des pays tres en avance sur nous…que le systeme démocratique..tant vanté comme une panacée..a des failles..des imperfections…

    Ne parlons meme pas de l’afrique..ou ce systeme est violé constamment..

    Le role..prépondérant de l’exécutif…qui dispose entre ses mains le judiciaire,la force publique..et qui a pour role..de faire appliquer..les lois…s’en sert..pour nuire à qui il veut…en toute légalité

    Pour le cas d’espèce de notre pays….si la voix,le choix du peuple…beninois…et sa volonté…de faire..etre prises en contact…yayi aurait repris le pouvoir séance tenante..puisque donc…les beninois vivaient mieux sous yayi….

    La gestion de l’état..n’a t elle pas comme finalité..le bien etre des hommes et femmes…?

    karl,ollah la foudre..votre avis….!!!!

    • Le hasard..a fait…que j’ai rencontré…hier napo et sonagnon à la gare de l’est..de paris..

      Tous revenaient du benin..et moi du sénégal..
      Ils m’ont raconté…que des beninois…sont devenus des ombres chinoises…et que de loin…on ne voit que des ceintures…..sur des squellettes…

      yayi au secours…!!!

      • Yayi au secours… et puis encore? Tu te moques de Yayi le faux. Touts les 10 ans passés à la marina, il a attendu la dernère semaine pour commencer à poser des premières pierres, avec le petit glouton
        Lui, un grand banquier, reçoit, les Tégnenou à la présidence, au bureau….
        Tu es un petit rigolo AZIZ

  2. Avec le précédent en RDC où le pouvoir peut décider des résultats des élections à son bon vouloir, je n’attends plus rien d’aucune élection en Afrique. Désormais, c’est la loi du plus fort.

    • “La raison du plus fort”
      Un peu surprenant et très inquiétant comme réponse. Au fond vous avez milité pour ce genre de gouvernement. Vous avez élu un monsieur qui sait que le peuple a été contraint de voter CONTRE LZ. Conséquence ce monsieur n’a aucun égard pour ce peuple qui n’a pas voter POUR lui. IL FAIT CE QU’IL VEUT et certains sont contents.
      Drôle de pays

  3. C’est clair pour ne pas se faire avoir encore par la ruse et la rage. Avec ces rupturiens, il faut être surtout très vigilant du début à la fin.

    • la vigilance ..ici ne suffit pas…

      Je vous ai prévenus…que les rupturiens…sont vraiment rusés et audacieux…

      Seul le bon dieu sait ..leur plan….

      On peut leur reprocher…tout sauf…d’étre des agités…qui agissent sans plans,sans boussole..

      Tout est programmé dans les officines…

      Seule…une volonté..de tout mélanger.de tout gnagami…de façon crédible peut les dissuader..car dans ce cas de figure…c’est eux qui ont beaucoup à perdre…

      • @Aziz,

        Je suis d’accord avec toi. Il ne reste aux opposants qu’à être prêts à foutre le bordel par tous les moyens au cas où…..

  4. Franchement cette opposition FCBE me révulse car pendant 10 ans elle s’est comporté comment avec son chef qui se croit tout permis aujourd’hui. La c’est la faute à Talon car il aura du l’ élimin.er politiquement et à jamais. c’est une grave faute en politique. Maintenant ils ont la bouche pour donner des leçons au peuple amnésique du BENIN

    • La grave faute de Yayi c’est de n’avoir pas coffré Talon dés sa descente de l’avion en 2016. On ne serait pas là où nous en sommes maintenant. Aujourd’hui, Talon dirige le pays comme son entreprise où lui et son clan ****. Vous appelez cela rupture? Vivement le 28 avril 2019 pour mettre fin à cela. tchikoiiii.

    • La grave erreur de Yayi c’est de n’avoir pas coffré Talon dés sa descente de l’avion en 2016. On ne serait pas là où nous en sommes maintenant. Aujourd’hui, Talon dirige le pays comme son entreprise où lui et son clan s’enrichissent sur le dos du peuple. Vous appelez cela rupture? Vivement le 28 avril 2019 pour mettre fin à cela. tchikoiiii.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom