Les conseils de l’ancien président de la République du Bénin, Thomas Boni Yayi, déplorent la manière dont la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) conduit le procès sur le scandale financier ICC-SERVICES au Bénin et aussi le silence du tribunal au sujet de leur plainte déposée il y a trois semaines. Après leur déclaration du 24 décembre 2018,  les avocats de l’ex-chef d’Etat béninois Thomas Boni Yayi étaient face à la presse dans la soirée du vendredi 11 janvier 2019 à Cotonou. Représentés pour l’occasion par Maître Renaud Agbodjo du barreau béninois et son confrère togolais Claude Amegan, ils ont tenu à partager de nouvelles informations avec l’opinion publique.

« La plainte de Yayi sans suite »

Aux dires des conférenciers, la plainte avec constitution de partie civile déposée au tribunal de première instance de première classe de Cotonou pour les faits de faux témoignages reprochés à l’ex-procureur général Georges Constant Amoussou, suite à ses déclarations devant la CRIET dans le cadre du procès ICC-SERVICES, est restée jusque-là sans suite. « Depuis le 24 décembre 2018 que la plainte a été déposée, nous n’avons pas encore de suite » informe Me Renaud Agbodjo. Il regrette qu’après trois semaines, une plainte déposée pourtant dans les formes requises, n’ait pas été encore traitée et orientée vers un cabinet d’instruction. « Pour quel motif, je ne saurai vous le dire. C’est un constat. » ajoute l’avocat. « C’est déplorable » dira Me Claude Amegan. Il souhaite que le président du tribunal prenne au sérieux cette plainte. « Yayi est un citoyen, il a porté plainte, il faut que suite lui soi donnée » défend-t-il

Doute sur l’intérêt du procès

Ce que savent ces avocats pour le moment, c’est que pendant ce silence par rapport à la plainte, « des déclarations, des allégations et des faits rapportés » se poursuivent devant la Cour contre leur client, salissant son image, surtout avec l’effet de propos rapportés sans preuve dans un procès retransmis en direct sur des radios. Loin de lui, la volonté de s’immiscer dans un procès en cours, dit-il, Me Renaud Agbodjo juge quand même utile de poser un certain nombre de question. « Est-ce vraiment le procès des responsables de ICC-SERVICES qui a lieu devant la CRIET ? Qui est-ce qui on est en train de juger ? Quelle est la véritable intention recherchée à travers ce procès ? » se demande-t-il.

La douleur des spoliés instrumentalisée

Pour ces conseils, la façon dont les débats sont conduits et l’orientation des questions, laissent penser que la Cour, sinon les magistrats qui forment la formation sont beaucoup plus préoccupées par l’implication avérée ou non de Boni Yayi que par le remboursement des spoliés. A leur analyse, tout porte à croire qu’elle cherche coûte que coûte qu’on dise que l’ancien président de la République du Bénin est promoteur de ICC-SERVICES, qu’il est au fait de la structure ou qu’il a donné sa caution. C’est une violation du principe de loyauté à l’égard des citoyens, des victimes de ICC-SERVICES. Selon eux, tout se passe comme si la culpabilité des promoteurs de ICC-SERVICES passe par l’implication avérée ou non de Boni Yayi. « La CRIET instrumentalise la douleur des spoliés » conclurent les avocats du président. « Elle doit veiller à ce que tout ce qui se dit soit étayé par des éléments probants ».

« Yayi ne fera aucune déclaration publique »

Les avocats de l’ancien Chef d’Etat béninois, soulignent que leur client reste attaché au respect de la justice et à la manifestation de la vérité. « Boni Yayi n’a jamais été contre la vérité sur ICC-SERVICES ». Ils rappellent que c’est lui qui a d’ailleurs déclenché les premières actions contre les promoteurs de ICC-SERVICES. Mais dans le cadre du procès en cours, ceux qui espèrent une sortie publique de lui attendront encore longtemps. « Boni Yayi ne fera aucune déclaration publique relative à l’affaire ICC-SERVICES » prévient Me Renauld Agbodjo car dit-il, « il –Boni Yayi- continue de faire confiance à la justice, tôt ou tard la vérité triomphera ».

53 Commentaires

  1. je ne suis pas un consultant..médiatique…!!

    Mais une entrée…bien réfléchie..yayi soglo,rosine azanai..le portait de ajaon korogoné,métégnon,et les refugés politique…à lentrée des grandes citées beninoises..feront fuire les rupturiens…

  2. Agadjavi , tu pourrais avoir de décense voire de morale en allant demander à talon de voir le bouf.fi de la hac de ” liberer ” l.nt , dans laquelle tu viens ânoner , aussi demander à votre procureur pas spécial , de poursivre ceux qui brouillent des ondes radio

  3. considérez…l’histoire de notre pays…comme une suite.d’inepties,de bétises…et autres…mais qui marient..hélas notre évolutions dans l’espace et le temps…

    des générations aprés nous..se demanderont…et se poseront la questions…le benin..a t il été dirigé par des gens comme..çà…?

    Eh oui…..le temps…nom de dieu..aura eu raison de nous tous..

    Le sultan..au paradis..entouré de vierges….ne pourra rien pour vous

    A propos.!!!..ceux qui vont enterrer le sulatn..aziz..n’oubliez pas….de m’enterrer avec…beaucoup de gangamaré…de gengembre..

    j’en aurai besoin….!!

    les vierges….du paradis..il faut quand meme les combler….

    ne me dites..pas que agadjavi et allomann..vont me venir au secours…en cas de panne..les salauds..!!

      • Sonagnon..il faut pas blaguer et blasphamer..!!
        qui te dis qu’il na pas de vierges la bas…?…

        et marie…qui est resté vierge..et a fait crac crac avec le bon dieu..cocufiant ainsi..son charpentier…de mari

        méfiez vous des femmes…!!!

        les salopes…!!!

        • cette histoire..biblique..doit etre élucidée..une fois pour toute

          un gar qui se marie..à une femme..après avoir payé la dotte se laisse cocufier par le bon dieu..comme..ça..ganan..ganan..!!
          C’est pas clair ..tout ça..!!

          Notre vénérable criet…doit élucider tout..ça…une fois pour toute

          Les sachants…?…agadjavi toffa aollamnn..monwé,bagri,franck..vive larupture..se déclarent tels…

          • notre procureur…spécial…et trés spécial..d’ailleurs…nous dira que le bon dieu…a donné beaucoup de blé…aux romains..qui administraient la région..pour ce cas d’adultère flagrant…

            ainsi donc..nos sachants…dahoméens..doivent se prononcer

            Et le vénérable..pr de la criet….décidera…que le bon dieu…soit mis aux arrets..par nos pandores et limiers…mis à poils…et mis au frais à missérété

  4. Je suis totalement d’accord avec le Sultan 🙂 dans sa prise de hauteur pour considérer les choses dans leur ensemble et sur le long terme et je suis d’accord avec les conclusions de… SONAGNON sur la finalité, les critères d’appréciation de l’action d’un gouvernement.
    Le problème est que chacun des gouvernements (SOGLO, YAYI) a très précisément fait le président actuel, sa richesse en même qu’il a développé la déliquescence morale de la classe politique béninoise.
    Avec le gouvernement actuel, on est passé à une échelle supérieure et la société béninoise est attaquée à l’os. Naturellement, ce sont les plus faibles (les plus pauvres)et le plus grand nombre qui payent, et le développement qui attend.

  5. Mr AZIZ, cessez de trouver des circonstance atténuantes à Patrice TALON. Tout régime, que ce soit le PRPB ou celui de YAYI a toujours des points positifs.

    Le problème ici, après l’échec de YAYI BONI sur des points bien connus, nous ne devrions plus reculer avec son successeur, mais plutôt avancer.

    Avec Patrice TALON, le fondement même de notre système politique est en danger. Il met en place une politique pour se maintenir, et organiser son impunité.

    Alors que, jamais un Président du pays, n’a profité de sa position pour prendre le contrôle de tous les secteurs économiques du pays, et plus grave, le système judiciaire est clochardisé, la classe politique complètement sous contrôle ou contraint à l’exil.

    Rien que ces quelques éléments, montrent que notre pays a reculé de plus de 20 ans. On ne dirait pas que c’est ce pays qui a initié la conférence nationale en Afrique

    Le béninois a devenu l’ombre de lui même, comme les camerounais avec Biya, les togolais avec les Eyadéma et autres.

    Où est l’Etat de droit??? L’indépendance de la justice, le progrès social et le bien être des populations????

    Voilà les critères qui servent de base à juger l’action d’un régime. Le pays a reculé c’est visible dans la population. Tout le monde est terrorisé dans le pays, tout le monde cherche à quitter le pays.

    • Lire: Le béninois est devenu l’ombre de lui même, aucune fierté à se réclamer béninois avec un Président qui n’a aucun sens de l’histoire politique de notre pays, et se fout complètement des aspirations du peuple à vivre dans une société de justice, de paix et de progrès.

      • et pourtant..sonagnon…je persiste..à dire..que la rupture…n’est pas totalement négative sur beaucoup de points..

        ici c’est ma conscience…qui m’impose de dire..ce qui est vrai..

        je peux me tromper…et pourquoi pas…!!

        tout n’est pas rose…mais par rapport..à la gouvernance de yayi..de kérékou et de soglo…le fait meme de limoger..un commissaire de police..pour une histoire… de escriquerie sur des simples citoyens…est une avancée

        ici et en espèces…ce sont des mesures…qui impacte…les personnes les plus fragiles…

        Ce gouvernement…a pris des mesures courageuses…que personne..ni aucun gouvernement n’a pris…par peur des lobbies…

        Ce sont des faits..et je n’invente..rien..

        est ce mauvais de le dire….?

        • sonagnon..!

          je crois..que critiquer..condamner..par le simple fait de posture d’opposants…n’est pertinent..pour le peuple..
          S’oppose t on contre des gens…ou bien contre une politique…?

          j’ai eu à dire..que le constat fait par talon…sur les structures ..des sociétés d’état..vache à lait des élites..et leur démentellemment sytématique..était la meilleure chose à faire..

          et donc…que..instaurer..un systeme de libéralisme et de capitalisme..populaire…était la meilleure chose à faire…que de s’accaparer de tout..

          Certes..je cogne,je critique…mais je fais aussi des propositions…

        • Mr AZIZ, c’est des actes d’éclat pour endormir!!!

          Dans le cadre d’un Etat de droit et d’une justice indépendante, un commissaire police devrait se retrouver devant les tribunaux s’il y a escroquerie sur un citoyen. Ce n’est pas l’affaire d’un exécutif, la sanction administrative vient après le processus judiciaire.

          Ce que nous disons, le gouvernement ne doit plus s’impliquer dans aucune procédure judiciaire. Le citoyen doit pouvoir s’adresser à la justice de son pays sans une considération politique, et doit se sentir écouter et protéger par la justice.

          Je vois que vous percevez un peu mal comment fonctionne un Etat de droit. Ce n’est pas l’affaire des pouvoirs politiques, puisqu’ils sont aussi justifiables au même titre que le simple citoyen. Et Patrice TALON ne fait rien pour ça. Au contraire, il caporalise le système judiciaire.

          • Dans quel ouvrage de Droit as-tu lu que la sanction administrative vient forcement après un procès au pénal? Rien n’interdit en Droit public à une autorité de prendre des mesures disciplinaires contre un agent sur qui pèsent des présomptions de wrong doing sans pour autant porter préjudice aux éventuelles condamnations qui pourraient résulter d’un procès au pénal. Il s’agit de deux procédures indépendantes et l’une n’exclut pas l’autre. Tu mélanges tout. Il faut aller te reposer.

          • sonagon…je veux partager ton avis..!!!

            là ou tu te trompe..énormément…c’est que la bonne dame,et le monsieur…qui s’en sort avec la fayawo..n’a pas le temps…de voir le commissaire véreux…et ses agents qui le spolient…souffrir des peines

            ici le gouvernement talon fait preuve de pragamatisme..en soulageant les populations…et c’est ce qui est important..

            tu dois savoir..que les textes son établis..pour les élites

            Souufrez un peu de dire..que les rupturiens…font du bon boulot..tès difficiles..de salubrité publique..

            le reconnaitre..ne t’enlève..en rien ta position d’opposant …comme moi

          • Ce que je dis, c’est que Patrice TALON ou sa rupture ne devrait rien à avoir une sanction administrative ou judiciaire contre un serviteur de l’Etat indélicat.

            Je suis persuadé que les textes existent avant lui. Ce n’est pas la première fois qu’un commissaire de police est sanctionné au Bénin. Beaucoup se sont retrouvés en prison sous YAYI BONI.

            Mieux, sous lui encore, presque la moitié des magistrats béninois à l’époque ont fait l’objet de poursuite judiciaire. et une purge dans l’ordre de la magistrature s’en est suivie. Donc, c’est pour dire qu’un commissaire sanctionné, n’est qu’un goûte d’eau face à ce que YAYI a fait. Quand bien même ce n’était pas assez.

    • @Sonangon
      Le Bénin à la Gotham City que tu décris n’est qu’une vue de ton esprit tourmenté. De toutes les façons tu n’y vis plus depuis fort longtemps donc tu es disqualifié pour connaitre les aspirations profondes de la majorité ainsi que les nouvelles dynamiques qui s’y nouent et dénouent. Si tu n’es pas fier de tes origines jettes ton passeport et pends toi une fois pour de bon et puis c’est tout. Mais ne viens plus nous dire ici que le Bénin c’est l’enfer parceque nous y passons le clair de l’année et savons réellement ce qui s’y passe et qui est loin de ce que tu racontes. Oiseau de mauvaise augure va!

      • Mr AGADJAVIDJIDJI, le Bénin que je décris est celui contenu dans le contrat passé entre Patrice TALON et les populations béninoises dont je fais partie.

        Je suis béninois, que je sois sur ma terre natale ou non.
        Et je suis d’autant plus qualifié pour mieux connaître les profondes aspirations du peuple dont je fais partie,puisque je ne suis sous aucune emprise.

        Et surtout, fort de l’expérience de mon pays d’accueil, j’arrive à mieux percevoir les dérives inacceptables auxquelles se livrent Patrice TALON en plein 21 ème siècle.

    • Vous allez bien monsieur Sonagnon ? alors vous le chantre du duo PIK – Talon. ce qui se passe actuellment au pays doit vous plaire puisque c’était votre souhait. Alors BON APPETIT car vous allez en ingurgiter pendant un bon moment oui encore des années. Du courage.

      • Mr Salif, qu’est ce que je peux vous répondre????

        On est là et la lutte continue!!!

        Vous convenez avec moi que je n’ai jamais souhaité voir Patrice TALON à la Marina.
        Dès lors que Lionel ZINSOU et Patrice TALON ont été les finalistes, je savais que le mandat sera un cauchemar pour moi quelque soit le vainqueur.

        Car mon opposition franche contre Lionel ZINSOU ne fait pas de mystère, et c’est plutôt une aversion contre Patrice TALON.

        En revanche, j’ai une satisfaction!!!

        Patrice TALON sera pris et jugé au Bénin, mais si c’était Lionel ZINSOU, le prendre pour le faire comparaître sera chose impossible, il fera débarquer l’armée française contre nous.

        • Avis non partagé….!! lz aimait vraiment ce pays…..

          Mais son échec..que j’avais souhaité..est une bénédiction pour notre pays..

          Surtout…quand on voit aujourdhui la vrai nature de ceux là qui voulaient gérer..ce pays avec lui

          Kassa,dégla,léhady,houngbe….et autres….que dieu a démasqué..

          on voit bien…que 90% des yayistes et des vendeurs de logo…n’étaient pas honnetes

          On peut critiquer talon..mais il nous a permis de nous connaitre

          • Mr AZIZ, j’ai l’impression que vous manquez de rigueur dans vos analyses, et surtout vous n’avez pas connaissance du contenu du seul projet de société digne de la rupture que moi je soutenais.

            Ce que vous appréciez chez TALON ne représente à peine que 2 ou 3 % du projet de société que moi je soutenais.

            Imaginez vous, si c’était ce choix qui était fait pour le Bénin, et que son application effective !!!

            Lionel ZINSOU était en aventure, on ne prend pas la direction d’un pays dans la précipitation, dans l’improvisation et dans la violation des normes élémentaires des principes démocratiques comme il a essayé de le faire.

            Moi je ne m’adonne jamais à l’amateurisme, c’est pourquoi, je n’ai pas choisi entre Lionel ZINSOU et Patrice TALON.

            Pour être en cohérence avec moi même, je sais que je resterai dans l’opposition, quelque soit le vainqueur.
            Et j’en suis satisfait.

  6. Dieu nous parle..nous instruit..nous montre des choses..mais peu d’hommes et de femmes..sont en mesure de voir les choses..

    Un grand livre..est ouvert…par dieu…mais combien de personnes..en arrivent à saisir le sens..

    il a été dit…à tous que l’homme du nord est honnete ,fidèle et ne trahit jamais…

    ici et en espèces…quand on voit…le nombre de parfaits anonyme…que yayi a anoblie…et qui l’ont trahi..force est de reconnaitre que nos compatriotes…du sud….ont plus de crédibilté que nous..

    Je le constate…et je le dis..

    Un point..c’est tout

  7. Oui , peuple du benin , n’ayez plus peur de talon , son enfumage a commencé , malgré sa criet , les grognements de son procureur dit spécial , ses institutions aux ordres et à sa solde , talon va s’en aller , et c’est ce qui pourrait lui arriver de mieux . Toi yayi boni , oui le peuple du benin est avec toi, il te soutien , et ton silence ne fait que te grandir à leurs yeux , aux yeux du monde aussi

    • ollah..l’équation…est comment fera t on..pour qu’ils ne échappent pas et trouver asile ailleurs..

      Pour leurs..soutiens..ici dans ce forum…je saurai…comment les capturer…et leur faire subir..les sévices…

  8. Ce procès théâtral contre YAYI BONI, alors qu’il n’est pas un accusé, est la preuve, de l’amateurisme politique de Patrice TALON.

    D’abord, cet homme est un spécialiste des montages,à savoir: tentative d’empoisonnement, montage de 18 kg de cocaïne contre ADJAVON, un audit monté de toute pièce pour accabler KOMI KOUTCHE, sans oublier un dossier vide contre METONGNON, dont la condamnation à 5 ans d’emprisonnement ferme est dans toutes les mémoires.

    En se livrant à ces acharnements seulement contre les gens de l’opposition, il ignore que le peuple est toujours du côté des personnes persécutées.

    Les magistrats de la CRIET, montrent à la face du monde, le peu de respect qu’eux même donnent à l’institution judiciaire que la constitution consacre comme indépendante.

    Ces magistrats, doivent répondre personnellement des actes qu’ils posent, comme l’ancien procureur AMOUSSOU, ils connaîtront tous la prison.

    La constitution du Bénin et les différentes lois sur l’organisation judiciaire sont piétinées. Le magistrat n’obéir qu’à la loi, et nous connaissons tous les lois en vigueurs au Bénin.

    Personne ne parle de chasse aux sorcières quand le moment de rendre compte arrivera. Car ce serait sans état d’âme que les sanctions frapperont.

    Il n’est pas tolérable de s’amuser impunément avec l’honneur des autres, et de violer allègrement les textes. Patrice TALON, lui c’est sa spécialité.
    Mais il s’est trompé de job. Il faut qu’on lui apprenne à vivre, son argent ne peut pas tout acheter. Tout n’est pas achetable,et tout le monde non plus.

    • tu as tout résumé…mais tu n’a pas tiré…les enseignements..pour nous situer..

      On voit ici..la manifestation..de ce que les gens ne tirent jamais les leçons de l’histoire..

      Or donc…nous qui étions des enfants..au moment de la révolution…et qui avons vu comment ce régime..s’est effondré comme…un volcan sur lui meme..

      Nous qui avons assisté…à l’éffondrement du régime yayi…

      Nous assisterons..aussi..à la chutte des rupturiens…..puisque c’est dans la dialectiques..des choses..

      Cependant..égal à moi meme…je dis…que ce régime…a marqué certains points positifs….en changeant dans ce pays..le logiciel de pensée..et de comportement…

      En un mot…on ne pourra pas dire…que la rupture…soit complètement un échec..

      Certaines mesures…que j’ai toujours souhaitées..pour ce pays…se réalisent sous la rupture..

      on grandit…en reconnaissant à l’adversaire…ses réussites..

      C’est mon point de vue..et celà n’engage que moi..

      • le monde idéal..pour le benin…ce sera cette alchimie…de l’humanisme,de l’altruisme,du social de yayi boni..et de la rigueur,de la fermeté de l’état…de talon..

        bien entendu..débarassé de la philosophie de la ruse et de la rage…c’est à dire..ou la justice..sera indépendante..assurant de dire le droit..en toute impartialité…

        Dans un pays de capitalisme et de libéralisme..populaires…

        Oui..je suis un réveur…!! et alors..?

  9. Voilà un président qui à chaque fête du 10 Janvier fuit, quitte son propre pays, renie sa propre culture,sa propre identité, il oubliait son rôle en tant que Président, il a oublié qu’il ne devrait pas stigmatiser les autres, voilà les intellectuelles Tarés, déracinés et comme cela ne lui suffisait pas il voulait nous amener un concitoyen vlan qui lui ne parle aucunes langues de chez nous(Fon,dendi,mina’, barba, yoruba, gun,kotafon,etc…),il ne sait même pas comment on se soigne et aujourd’hui on a tout le contraire d’abord Soglo a qui il faut rendre un vibrant hommage et Talon qui est fier de sa culture Vodoun et le célèbre avec eux par des messages poignants, voilà un homme d’Etat

    • talon fier de sa culture vodoun…?…c’est une blague…?

      Pourquoi..on ne l’a pas vu…torse nu..enduit d’huile rouge mélangée à de la farine de mais….une queue de cheval à la main…habillé de cauris…après avoir pris quelques gorgées de sodabi…et faisant quelques pas de danses…?

      on a bien vu…notre petit walo walo….parmi les siens..à abomez…accomplir cette tradition satanique…

      • Aziz tu n’es pas inculte acé que je sache. Je ne tapprends qui rien quand je dis que le BENIN a un regime laïque ce qui veut dire séparation des institutions publiques et des organisations religieuses. Ce qui a ete oublié de 2006 à 2016.

        • aziz..est le résumé..l’intégral de toutes les tares..de la société beninoise…et tu devais le savoir…!!

          Qu’attends..tu encore…de quelqu’un qui se réclame…non démocrate..régionaliste..ethniciste…voire..un terroriste…

          monwé…vous les rupturiens…je vais vous combattre..tant que métégnon,ajavon et sabi sira ..seront injustement…condamnés..en attendant…que je débarque…vers 4 h..du matin

  10. Aziz, tu mélanges tout, et on est pas dans le même contexte, tu veux comparer Kerekou à Yayi ?, ce n’est pas la même carure ,le même homme d’Etat, et même si Kérekou a été notre boureau ,c’était encore par lui il y a eu la démocratie et il a aussi régné pendant 17 ans et mieux le peuple n’a pas le même éveil qu’aujourd’hui avec le développement des TIC, doncla recherche de Kerekou en 1996,ne sera jamais comparé à Yayi,et si par Kerekou il y a eu la Démocratie, par Yayi il y a eu quoi ? ICC services, Maria Greta, Les machines agricoles, le siège de l’assemblée Nationale etc. .la liste n’est pas exhaustive un Mr qui abruti son peuple avec des marches du matin au soir au lieu de les apprendre à travailler avec rigueur

  11. Yayi boni,populaire,il est populaire où, je viens de passer 10 jours à Cotonou pour les fêtes de fin d’année, moi je ne vois aucune popularité même la foule qui était chez lui à Cadjehoun est un maquillage allez bien visiter la vidéo, les groupes de femmes qui participent aux dots ont été recrutées pour crier et chanter. Nul.Et quant à vous Karl, que compreniez vous par autorité ?

  12. Parfois lorsque vous êtes en mission commandée, il y a un esprit qui vous met en déroute sans trop de bruit. Tenez au cours de la semaine écoulée, un avocat de la partie civile avouait « M. le Président face au refus des accusés de nous aider à la manifestation de la vérité, je dois avouer que j’ai le dos au mur » Il parfait de Tegbenou et Akplogan qui venaient de les mener en bateau pendant des minutes quand à leurs troubles de mémoire subites et communs. Au président de lui dire qu’il ne peut pas baisser aussi facilement les armes, il doit tenir bon.
    Le PS Togbonou qui doit aller au bout de sa mission invente une affaire de 4 Milliards. Pour lui, une autorité est venue chercher ces sous avec la force publique. Et à Tegneou d’affirmer que personne n’est venu retirer ces sous. Togbonon a tellement insisté mais sans aveux de Tegbenou, La même question a été posé à Akplogan qui répondait n, avoir pas connaissance de cela.
    Comme par miracle et en sa qualité de magicien de la cour, Tognonou revient et affirme que 3 Milliards ont servi à payer les agents de l’Etat dont lui-même. Du coup, Tegbenou retrouve la mémoire et Togbonou demande à la cour de permettre une révélation. Depuis hier les 4 Milliards sont descendus à 3 Milliards. Et tenez-vous bien, au lieu de l’autorité, c’est la secrétaire particulière qui serait venue chercher les sous avec son père gendarmes à la retraire.
    Si c’est comme cela on veut parvenir à la manifestation de la vérité, je dis que c’est rater et ce procès leur reviendra en plein visage comme un effet boumerang

  13. Bla,bla,bla,dilatoire,s’il fait confiance à la justice de son pays, alors qu’il se taise. Il s’était acoquiné avec eux et aujourd’hui il s’étonne qu’on appelle son nom. Pourquoi les accusés n’appellent pas le nom d’autres autorités, Soglo,Kérékou I, IIont géré ce pays pourquoi leurs noms n’ont jamais été cités dans de sale affaires .Dilatoire

    • Le bonheur..! on l’apprécie quand on l’a perdu….n’est ce pas..

      Yayi boni..toujours populaire malgré..cette campagne pour le faire tomber

      Celà inquiète,les rupturiens (pag ueurs)..ils ne dorment plus..ils sont confus….

      Malgré les erreurs de gouvernance de yayi…comme celle de kérékou…les beninois vont le chercher..le jour avec les lampes torches..

      Ce peuple est bizzare…!!!

      • Cher Aziz, le peuple s’est réveillé enfin de son sommeil et il a compris son erreur. Talon va l’apprendre à ses depends en avril 2019 s’ils jouent jeu franc. Mais les connaissant, nous devons être très vigilants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom