Triste nouvelle pour le journalisme d’investigation au Ghana. Ahmed Husein a été tué hier soir à Accra alors qu’il rentrait chez lui, à bord de sa voiture. Ahmed Husein, c’est le collaborateur d’Anas Aremeyaw Anas, le journaliste qui a mis à nu un réseau de corruption au sein du football africain à travers le documentaire « Number 12 ».
Son documentaire « Number 12 » avait fait trembler le monde du football africain en 2018. Le journaliste d’investigation Anas Aremeyaw Anas vient de perdre Ahmed Husein, son collaborateur sur cette production. Le journaliste  a été assassiné dans la soirée d’hier alors qu’il roulait à bord de sa voiture. Il faut dire que la diffusion du documentaire en juin 2018 avait obligé le président de la fédération ghanéenne de football à démissionner. Dans le documentaire on le voit en train de discuter avec de faux investisseurs qui étaient en réalité des journalistes infiltrés. M Kwesi Nyantakyi leur faisait comprendre qu’ils pouvaient avoir de gros contrats avec le gouvernement Ghanéen mais en lui versant plusieurs millions de dollars. Plusieurs arbitres ghanéens et africains ont aussi été filmés entrain de prendre des pots de vin pour truquer des matchs.

Loading...

” Nous ne serons pas réduits au silence. Repose en paix, Ahmed”

Après la sortie du documentaire en juin 2018, la Confédération africaine de football a suspendu plus d’une cinquantaine d’arbitres.Selon un officier de police interrogé par l’AFP, Ahmed Husein a été atteint au cou et à la poitrine par les balles de ses assassins. On ignore tout des malfaiteurs pour l’instant.  Le  président de la Commission nationale des médias a condamné cet assassinat. Pour Yaw Boadu Ayeboafo, il « est dans l’intérêt de la nation d’arrêter les auteurs de ce crime ». Le célèbre journaliste Anas Aremeyaw Anas, s’est fendu d’un tweet pour manifester sa tristesse après la disparition de son ami. « Triste nouvelle, mais nous ne serons pas réduits au silence. Repose en paix, Ahmed » a-t-il écrit sur le réseau de l’oiseau bleu.

Ahmed Husein se savait menacer mais pas de mort. Un député avait diffusé sa photo sur la télévision nationale du pays. Il promettait de récompenser celui qui allait le  bastonner . Ahmed Husein a déposé une plainte contre cet élu récemment. Le député serait un proche de l’ex président de la Fédération Ghanéenne de Football.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom