En marge du 10 eme samedi depuis le début du mouvement, ce 19 janvier, une photo montrant un blessé et tentant de témoigner d’une certaine brutalité policière aurait circulé dans une tentative désespérée de faire le buzz et créer une nouvelle fois la polémique autour des protestations.

« Kevin, blessé probablement par une grenade assourdissante lors de l’acte X à Toulouse. Nous recherchons sa famille, si vous le reconnaissez, contacter le CHU de Rangueil » Tel serait en substance le message accompagnant l’image du visage tuméfié et brûlé au second degré d’un homme assez jeune. L’image selon la presse française aurait fait le tour des groupes de ‘’gilets jaunes’’ sur les divers réseaux sociaux. Des ‘’gilets jaunes’’ qui ce samedi avait opéré un énième acte du mouvement de protestations qui depuis Novembre donnerait des nuits blanches au Président français ainsi qu’à son administration.

Une image détournée

La presse française rapportait que la manifestation de samedi avait donné lieu à quelques accrochages et autres échauffourées avec la police, dans la région Parisienne et dans la ville de Toulouse notamment. Cependant, aucun incident notable n’avait été signalé outre quelques arrestations pour « port d’arme prohibé ». Une information justement que tendrait à contredire l’image détournée dans une volonté affichée de créer le chaos.

Car selon les médias, la photo du jeune blessé serait vieille de deux ans et montrerait un certain ‘’Ty Greer’’ canadien et ressortissant d’Alberta blessé non par « une grenade assourdissante », mais par une cigarette électronique. Un buzz médiatique réussi puisqu’il était arrivé à attirer l’attention de la Toile sur la crise française, un intérêt qui tendait à s’émousser plus les protestations s’étendaient en durée.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom