Une scientifique Indonésienne a été dévorée par un crocodile alors qu’elle essayait de le nourrir. Une enquête a été ouverte pour connaître les réelles conditions du décès de dame Deasy Tuwo.
Accident de travail, ou un meurtre ? Difficile de répondre à cette interrogation qu’a suscité le décès de Deasy Tuwo, une scientifique Indonésienne dont le corps a été retrouvé en mille morceaux.Elle a en effet été dévorée par un crocodile alors qu’elle essayait de nourrir la bête de 5 mètres environ.

« Nous avons été surpris car dans le bassin se trouvait un objet flottant, c’était le corps de Deasy. Nous avions peur d’y toucher et nous avons alerté la police » a indiqué un des collègues de l’illustre disparue.

Une enquête ouverte

Selon les informations relayées par le journal The Independant, une enquête a été diligentée pour élucider les conditions dans lesquelles la victime qui travaillait dans un laboratoire situé dans le village de Ranowangko sur l’île indonésienne de Sulawesi est décédée. La mort tragique de cette scientifique de 44 ans, qui aurait, à en croire les témoignages de ses collègues, réussi à s’illustrer par son calme et son sens du détail, a surpris plus d’un.

Notons que le crocodile responsable de la mort de Deasy Tuwo a également été tué. Le concept d’euthanasie a été adopté à son encontre.

1 COMMENTAIRE

  1. Ce n’est pas le rôle d’un humain d’aller nourrir des sauriens. Ces bêtes à elles seules sont des “machines à tuer” dotées par la nature de tout l’arsenal nécessaire pour chasser et se remplir le ventre tant qu’ils sont dans leur habitat naturel.

    Il y a des morts qui n’inspirent que l’indifférence. Celle de cette scientifique en fait partie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom