Sévérine Lawson, a raconté, ce mardi 15 janvier 2019, les pressions qu’elle a subies en tant que présidente du comité de suivi dans le cadre de la gestion du dossier ICC-SERVICES à partir de 2010.Sévérine Lawson avoue avoir subi des pressions dans le dossier ICC-SERVICES. « Ce dossier m’a fait vivre des choses. J’ai connu des moments très difficiles », a-t-elle déclaré devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) du Bénin lors de la 17ème journée du procès sur ce dossier.

Selon son récit, elle a subi des pressions à trois niveaux. « Les premières pressions viennent de l’opinion publique », informe-t-elle. Depuis 2010 jusqu’à ce jour, elle continue de vivre cette pression, à l’en croire. « C’est un traumatisme » avec ces informations la traitant de présidente de comité qui a volé l’argent de ICC-SERVICES.

Le deuxième niveau de pression, c’est de la part des médias qui, regrette la présidente, étaient amenés à colporter de fausses nouvelles. « Des gens y ont cru et j’en garde encore les séquelles » regrette l’AJT.

Pression de Yayi

A tout cela, s’ajoute la pression du gouvernement. Même du président Yayi, avoue-t-elle. « Je n’étais plus l’amie de personne. Même pas le soutien du politique. C’est comme si c’est madame Lawson qui ne voulait pas payer ou engager les procédures pour payer les spoliés ». Elle rappelle que chaque fois qu’il lui arrivait de faire le point sur l’évolution du dossier, beaucoup trouvaient et clamaient qu’elle protégeait telle ou telle personne. Ce que son éducation, défend-t-elle, ne lui permettait pas. « Dieu m’aurait épargné cet épisode de ma carrière ». Toutefois, elle rend grâce à Dieu qui, selon ses témoignages, lui a donné une force morale inépuisable.

19 Commentaires

  1. Agadjavi , tu es un **** irrécupérable , et pourtant tu me semble intelligent , en tout cas plus que le bêta de odjé . Mme lawson a parlé de triple niveaux de pression , les souscripteurs nombreux **** , les médias , et le généreux president yayi boni , proche de son peuple .

  2. Magistrale, professionnelle , intégre , elle est , Mme Lawson génévienne , nous avons encore des compétences dans ce pays . Rien que ses auditions tombent le masque de ce que attend togbonon et talon pour avilir le président yayi boni .

    • Tu n’as pas dû l’écouter de bout en bout. Sinon tu aurais été moins enthousiasmé par les “pressions” qu’elle dit avoir subi de la part de ton Guru, le parrain de la pègre ICC.

      • Agadajvi..arretes de faire l’i di ot de services..

        Je n’ai aucun doute que tu es intelligent..mais tu es un extrémiste rupturien..

        Non seulement vous avez échoué..socialement..et vous cherchez..à divertir les gens..

        L’objectif..de tout votre cinéma.. c’est yayi….!!!

        Le peuple le sait….

        • et pourtant..la rupture..a fait des avancées positives..pour ce pays..qui impactent..les petits gens (ce n’est pas une contardiction de mon post)..

          la lutte contre..le rançonnement..

          Le démentèlement des structures..et leur mises en affermage

          La réforme du systeme sanitaire…et la dualité instituée dans ce secteur entre le privé et le public…

          Meme dans une certaine mesure..le systeme partisan….

          Et tant d’autres…sont des acquis pour nous beninois…et sur lequel aucun gouvernement ne reviendrait..

          Mais vouloir refuser la compétition..saine…est un coup à notre démocratie..

    • Olla oumar il est vraie que le ridicule ne tue pas ton mentor ne voyait rien n’entendait ni ne disait rien !!!!!!! c’est honteux

  3. il est vraie après avoir perdu son ex argentier qui lui avait dire non a son troisième mandat et bien il falait bien trouver l’argent a quelque part spolié son peuple c’est honteux bonicrétois !!!!!!

  4. Pour un comité dont la presidente devrait percevour 500mill???rien n y fit!!!Olla walai le jour ou je saurai ou tu travailles, tu seras viré….!bon a rien piur le benin…ceux la peuvent aller en exil…walaii

  5. Tous manipulés par Yayi boni..Que ceux qui sont fiers de ses lectures patientent…la verites sortira….les morts ne laisseront pas yayi dormir

  6. Fier et heureux de t’écouter déposer devant ce procureur dit spécial , et cette cour dite criet . Severine lawson , tu étais souvent “le maitre , face á ses elèves ” si ce pin.guouin de togbenon pourrait retenir tes leçons de vie , tout comme les autres magistrats instrumentalisés par talon , et á ses ordres contre espéce trébuchante

  7. Elle a été brave et courageuse. Et comme elle menait un bon combat, Dieu a préféré faire ce combat à sa place. Depuis ses dépositions, elle en sort déjà grandi et son honneur rétabli. La CRIET ne fera que confirmer cela puisque ses dépositions étaient claires et limpides. Le procureur Togbonon n’étaient pas capable de poser une question à part ses affirmations gratuites. Bon on le lu concède puisqu’il est en mission pour un régime au lieu de penser à son serment et sa carrière. Il ferait mieux d’aller à l’école de ses collègues Gbenanmeto et Amoussou. Merci Mme Lawson. Vous êtes la fierté de votre famille et de la nation.

    • Et c’est le lieu de dire…qu’en réalité..le pag..se résume..à tout ce cinéma..

      Sinon..quel est le bilan de ce régime…dont le dessein,la finalité..c’est de s’accaparer de tout dans le pays…l’inscrire dans le marbre de la const..afin que jamais ils ne rendent pas compte

      Tous les régimes ont toujours leurs partisans…qui ne voient le benin..celui de nos enfants qu’à travers leurs réussites égoistes

      est ce à dire..que la volonté de ce peuple va etre respectée..à l’issu des élections…non..!!!…ils sont audacieux…et spécialistes en contorsions..

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire