Suite à une opération menée par l’armée Nationale Libyenne, un des leaders historiques d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) en Libye a été tué. C’est le Vendredi, que l’Armée Nationale Libyenne a annoncé avoir tué Abu Talha dans le sud du pays. Abu Talha, surnommé le Libyen était l’un des chefs terroristes les plus influents dans la région Sud de la Libye. Il fut annoncé pour mort à plusieurs reprises.

S’il s’avère qu’il a été réellement éliminé, cela constituerait une grosse perte pour Aqmi en Libye. C’est en 2013, qu’Abu Talha quitte la Libye pour rejoindre la Syrie afin de devenir l’un des membres fondateurs du mouvement islamique Al-Nosra, qui a fait allégeance à Al-Qaida.

Soutien d’Al-Qaïda et de Daech

Il reviendra plus tard en Libye, pour fonder le conseil de choura de la tribu Al Hasawna, qui est une organisation djihadiste, ayant bénéficié des ressources financières d’Al-Qaida et de l’Etat Islamique. De son vrai nom,  Abdel Meneem al Hasnaoui Bel Haj, Abu Talha est né dans le sud de la Libye. Il a basculé dans le terrorisme au détour des années 90. En 1996, il fut impliqué dans la tentative d’élimination de Mouammar Kadhafi avant d’être emprisonné jusqu’en 2011. Suite à la révolution qui a eu lieu cette même année, il deviendra un chef militaire actif pour les rebelles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom