En Syrie, un attentat à la bombe a fait de nombreuses victimes, notamment américaines. Difficile toutefois d’en savoir plus pour le moment.Pour la première fois depuis que Donald Trump a annoncé que les forces américaines allaient bientôt quitter le sol Syrien, une attaque de l’État islamique à l’encontre des USA a été enregistrée. En effet, selon certaines informations, une explosion a récemment été entendue du côté de Manbij, en Syrie.

Loading...

Un bilan encore difficile à confirmer

Revendiquée par l’État islamique depuis son agence de presse Amaq, cette attaque aurait été perpétrée par un islamiste vêtu d’une ceinture explosive. Très vite, la confusion a alors régné en maître dans la ville, les personnes présentes ayant été visiblement prises par surprise. Quelques heures plus tard, un communiqué diffusé par l’agence Amaq fera état d’un bilan de neuf militaires américains décédés. Reuters sera également amené à réagir, assurant cette fois-ci que quatre soldats américains ont bel et bien été tués dans cette explosion, tandis que trois autres ont été retrouvés blesser.

S’il apparaît encore difficile d’avoir un véritable aperçu du déroulé précis des événements et surtout, de ses conséquences, il apparaît toutefois acquis qu’une patrouille se trouvait dans les rues de Manbij lorsqu’un civil s’est approché d’eux aux alentours de 13 heures. Ce civil était en fait un djihadiste déguisé, qui fera exploser sa ceinture, alors que tout le monde se trouvait dans un marché relativement fréquenté. Suite aux événements, un hélicoptère américain aurait été dépêché sur place afin de venir en aide aux victimes.

Une attaque qui pourrait faire changer Trump d’avis ?

Interrogée au sujet de cette attaque, Sarah Sanders, secrétaire média de la Maison Blanche, a assuré que le président avait été mis au courant de la situation et que tous les services actuellement en poste étaient en train de suivre l’évolution de la situation. Une attaque qui rappelle également que les forces de l’État Islamique, bien qu’acculées et retranchées ont encore les moyens de frapper. De quoi faire réfléchir Donald Trump concernant la stratégie à adopter concernant la guerre en Syrie ?

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom