Jugé vendredi dernier en huis-clos, un prêtre a été condamné par la justice à une peine de 5 ans de prison, dont 2 ferme par le tribunal de Colmar pour agressions sexuelles sur quatre jeunes paroissiennes, mineures au moment des faits (la plus jeune avait neuf ans), ainsi que pour le détournement de plus de 100.000 euros.

Loading...

Le ministère public, demandait bien plus

Âgé de 60 ans, l’accusé encourait au maximum, une peine de 10 ans. En outre, ce dernier devra également suivre un traitement psychologique, qu’il aurait d’ores et déjà entamé selon ses conseils. Enfin, il lui a été interdit d’entrer en contact avec ses victimes et de résider en Alsace. Un rendu largement en deça des attentes du ministère public qui avait demandé une peine de quatre ans fermes le tout, assortie d’un suivi socio-judiciaire de trois années. 

Les faits eux, se seraient déroulés en 2001 et 2006, dans les communes de Fegersheim et d’Illkirch-Graffenstaden, dans la banlieue de la ville de Strasbourg, puis de 2011 à 2016 près de la ville de Colmar, à Wintzenheim. Interrogé au sujet de ces agissements, le prêtre en question a reconnu les faits, regrettant ses agissements. Il aurait également présenté ses excuses aux victimes ainsi qu’à l’Église pour ces agissements.

100.000 euros également détournés

Car outre ces agressions sexuelles, le reconnu coupable a également détourné pas moins de 100.000 euros à l’Église en vue de payer une victime, en échange de faveurs sexuelles. En tout et pour tout, celle-ci aurait reçu pas moins de 240.000 euros, une partie de cette somme provenant du patrimoine personnel de l’accusé. Cette personne a d’ailleurs été poursuivie pour « recel d’abus de confiance » avant d’être finalement relaxée.

Voir les commentaires

2 Commentaires

  1. Je suis fort étonné que ses 2 enfants de choeur ( de secré papa criminel) en réalité ( Sultan Aziz et Ollah Oumarou), son secrétaire paroissial Madampol et ses économes ( Napoléon et Sonagnon véritable pilleurs de coffre-fort) ne soient pas inquiétés.
    On les laisse à disposition de la justice divine.
    Aux dernières nouvelles selon Toffa 1er, ils ont déposé leurs valises chez Christophe 18 à Banamè.
    Je vous tiens informé

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom