Les onze jeunes de Ouakam en prison à Rebeuss depuis l’affaire du drame du Stade Demba Diop viennent de recouvrer la liberté, et les deux fans de l’Union Sportive de Ouakam (USO), Mouhamet Seyni et Youssou Mbengue qui étaient aussi en prison viennent de bénéficier d’une liberté provisoire.

Une libération qui fait suite au dépôt d’une nouvelle demande de mise en liberté provisoire formulée par Maître Moussa Sarr, l’avocat des derniers détenus. Pour rappel, le 15 juillet 2016, lors de la finale de la Coupe de Ligue, ces jeunes de Ouakam suspectés d’être à l’origine de la bagarre qui a provoqué l’affaissement d’un pan du mur du stade
et la mort de huit supporters du Stade de Mbour. A l’époque, le Président de la République Macky Sall demandait « que l’enquête soit rapidement bouclée et les coupables lourdement sanctionnés».

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom