Luigi Ventura, nonce apostolique en France, en d’autres termes, ambassadeur du Pape à Paris, est visé par une enquête portant sur des soupçons d’agressions sexuelles, ouverte le 24 janvier dernier. Une information confirmée par nos confrères du Monde qui confirme que l’affaire aurait éclaté en partie depuis les murs de la Mairie de Paris.

Loading...

En effet, selon certaines informations, la mairie aurait signalé aux forces de l’ordre le religieux de 74 ans. Selon un jeune cadre municipal, l’ambassadeur aurait eu de nombreux gestes déplacés à son encontre le 17 janvier dernier à l’occasion des vœux de l’Hôtel de Ville. Maître Patrick Klugman, maire adjoint chargé des relations internationales, a confirmé que très vite après le signalement, des actions ont été entreprises afin de signaler l’individu.

Luigi Ventura, accusé d’agressions sexuelles

Chargé d’assurer le dialogue entre le Vatican et Paris, mais également entre le Pape et les évêques de France, Ventura aurait eu à au moins trois reprises, des gestes déplacés envers le jeune trentenaire, dont une fois devant témoins. Très vite, cet employé à la délégation générale aux relations internationales (DGRI) de la mairie a fait part de son expérience à sa hiérarchie. Un constat partagé par une autre victime supposée qui affirme cette fois-ci qu’à une autre cérémonie ayant eu lieu, là aussi, au mois de janvier dernier, Luigi Ventura lui a “effleuré les fesses de la main gauche“.

Si la personne en question pensera tout d’abord à un faux mouvement, le geste se répétera à plusieurs reprises, “avec plus d’insistance cette fois-ci“. La victime a d’ailleurs assuré lui avoir ensuite attrapé la main afin de lui faire comprendre qu’elle n’était pas du tout consentante. Celle-ci envisagerait aujourd’hui de suivre la plainte de la Mairie de Paris. Des révélations qui ont de quoi faire une nouvelle fois trembler le Vatican, mais également le principal intéressé, en poste à Paris depuis 2009, même si ce dernier, au vu de ses fonctions, bénéficie de l’immunité diplomatique.

Voir les commentaires

5 Commentaires

  1. NON mais je comprends ce qui se passe. Comment quelqu’un comme OLLAH OUMAROU peut nous dire ” Qu’est-ce qui arrive à mon église ? ” il était à la mosquée ce matin et a dirigé la prière des membres de son groupe alqaida!

  2. Ces faits existe depuis des siècles (il y a eu des époques durant lesquelles le Pape avaient des enfants connus de notoriété publique).
    Ce qui a changé, c’est les victimes parlent et que l’époque est à la diffusion de l’information à une échelle planétaire et à une vitesse jamais égalée.

    Les pays les plus bigots comme l’Irlande ont dû plier.

    • Le temps viendra, il arrive déjà où les turpitudes des grandes figures et institutions supposées vertueuses, des autres religions, seront elles aussi mises à jour.

      Question de maturité de la société et d’emprise d’hommes – qui se réclament de Dieu – sur leurs coreligionnaires.

      Pour ma part, la conscience que j’ai de Dieu n’est pas si fragile qu’elle fluctue au gré des hormones et du vice dont se rendent coupables d’autres être humains comme moi.

      Avoir comme métier déclaré de gérer la religion ne les rapproche pas plus de Dieu que je ne le suis

    • Oui en ce moment les temps sont mauvais sur le Vatican.
      Un livre sulfureux intitulé ”Sodoma” qui sort le 21 février prochain parle ouvertement de l’homosexualité au Vatican.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom