Gbagbo – Blé Goudé : La CPI les libère mais impose des conditions

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé sont libres mais sous conditions. La chambre d’appel de la Cour pénal Internationale qui statuait sur leur remise en liberté ce vendredi matin a soumis leur libération à certaines conditions. « La Chambre d’appel a décidé à l’unanimité l’ajout d’un ensemble de conditions qui assortissent la mise en liberté » a déclaré Chile Eboe-Osuji, juge président de la CPI.Au nombre de ces conditions: l’obligation pour les deux hommes de s’installer dans un pays membre de la juridiction internationale.

La Belgique serait prête à accueillir Gbagbo

Pour le porte parole de la Cour Fadi el Abdallah il faut identifier un Etat qui sera prêt à respecter les conditions établies par les juges. Selon des sources concordantes, la Belgique serait prête à accueillir Gbagbo.Sa seconde femme et l’un de ses enfants vivent dans le pays.Les juges ont opté pour cette libération sous conditions  à cause d’un éventuel procès en appel contre les deux ivoiriens. Selon Bernard Houdin, qui se confiait à Jeune Afrique, c’est une étape avant une libération totale de Laurent Gbagbo et son retour à Abidjan.

Publicité

« Je n’ai jamais douté qu’il serait libéré, je n’ai jamais douté que ce procès se finirait ainsi, ni du rôle futur qu’il jouera en Côte d’Ivoire » a-t-il ajouté.Il faut dire que les conditions imposées par la Cour sont pour protéger l’intégrité du processus judiciaire. C’est en tout cas ce qu’affirme la juridiction internationale qui informe qu’un « jugement écrit énonçant ces conditions sera rendu disponible plus tard dans la journée ». Pour rappel Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé étaient poursuivis pour crime contre l’humanité. Ils ont été acquittés le 15 janvier 2019.

4 réponses

  1. Avatar de aziz
    aziz

    gibo et joel…vous n’etes que des réveurs…!!!

    Les réalites ne vous disent rien..et je me permets de dire que vous etes des naifs..

    La cpi…qu’on l’aime ou pas ,qu’on déteste son fonctionnement..est opportum…

    Combien de gymnastique..pour juger habré à dakar..?…le cout..!!

    Et pensez vous que les chefs d’états africains..vont avaliser..une cour pour les juger…?

    meme les décisions de la cour..de la cédéao ne sont pas respectées..encore moins celles de la cour africaine..(affaire ajavon)…

    Ceci dit….je souhaiterains une justice impersonnelle…et juste..pour tous..

    Mais comme..la soi disante communauté internationnale….n’est qu’une imposture…

    Dis je..on va encore attendre…!!!

  2. Avatar de Gibo
    Gibo

    Que tous les pays d’Afrique signataires du statut de Rome se retirent purement et simplement.

    .

    1. Avatar de Joel
      Joel

      De ton avis à 100%.
      Appel à tous les pays africains. Retirez vous de la CPI et offrez là finalement l’opportunité d’être totalement là prison européenne et coloniale qu’elle est en réalité.

  3. Avatar de Joel
    Joel

    Les conditions imposées par la cour sont en fait pour protéger le poulain au pouvoir en Côte d’Ivoire et leur donner l’opportunité de jouer les prolongations. Et vous verrez que cette histoire d’appel trainera de long en large. Il faut arrêter la mascarade! Trop c’est trop!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *