Le rêve d’une « Afrique sans conflit » est bien possible et peut devenir une réalité. L’ONU désire s’engager dans la concrétisation de cet objectif qui parait tenir particulièrement à cœur à l’Organisation internationale et dont les bases avaient été jetées depuis la déclaration solennelle du 26 mai 2013 à l’occasion du 50e anniversaire de l’Organisation de l’Union Africaine. Malheureusement, cette noble intention des Etats africains n’a pas vraiment été réalisée et les guerres sont plus que jamais d’actualité sur le continent africain.

La Résolution Afrique sans conflit d’ici 2020 adoptée ce jour

C’est donc pour réactualiser cette noble intention et « jeter les bases solides d’une paix et d’une stabilité durables », que l’ONU a voté ce jour une Résolution visant la cessation des guerres en Afrique d’ici 2020. L’ONU estime dans sa Résolution qu’il est de la responsabilité des Etats de l’Union Africaine « de construire une Afrique sans conflit ». Cet idéal passe d’abord par une lutte efficace et efficiente contre la corruption, le renforcement des institutions démocratiques et le respect des droits de l’Homme.

L’ONU dit être prête à accompagner toutes les actions qui vont dans le sens de « trouver des solutions africaines aux problèmes africains, tout en reconnaissant que la coopération et les partenariats internationaux sont nécessaires pour accélérer les progrès vers la réalisation de cet objectif continental ». L’atteinte de cet important but passe aussi par une meilleure coordination des opérations entre l’ONU et l’UA.

13 Commentaires

  1. Que l’ONU et tous ceux qui dirigent ses entités obscures nous laissent en paix. Ce ne sont que des hypocrites et des mafieux. Ils n’ont à coeur que de désorganiser, désunir les peuples pour mieux les voler ,les piller. Honte à ces colons nouveaux!

  2. Ces hypocrites là. Depuis quand le bien des africains vous préoccupe. Honte à vous. Je n’ai même pas lu l’article. Le titre déjà m’a mise dans tous mes états. Ce sont vous qui envoyez les guerres et vous voulez encore lutter??? Comment lutter contre ses propres actions ??? L’hypothèse à son paroxysme mm, pas besoin même d’attestation pour vous la reconnaître. Si vous vouliez si tant atteindre cet objectif vous le feriez sans avoir besoin de venir nous mentir ici . Bande d cons . Jamais vous ne serez heureux sur le sang de ces pauvres innocents ds lequel vous vous plaisez chaque jour

  3. l’onu..c’est juste..un machin…pour justifier les salaires,et autres privilèges des diplomates..

    Au yémen…que font ils contre les massacres..

    On les a bien vu en cote d’ivoire..venir gérer..une guerre civile

    Au benin..on s’apprete à vivre pire la cote d’ivoire…alors donc….que fait l’onu..?

    C’est lorsqu’on va commencer..à se masacrer..ici qu’ils viendront…..

  4. Sincèrement l’hypocrisie de ces blancs m’écœure grandement. Le paradoxe est qu’ils sont constamment à l’origine ou tout au moins ils attisent des foyers de tension pour assouvir leurs ambitions et continuer d’asseoir leur hégémonie d’exploitants sur notre pauvre continent; et ce avec la complicité des dirigeants irresponsables qui nous gouvernent et qui veulent toujours protéger leurs trônes.
    La plus grande institution qui a fermé les yeux sur les massacres occasionnant 800 mille victimes au Rwanda veut décréter “Objectif Zéro guerre en Afrique à l’horizon 2020”.
    Afrique, pour combien de temps resteras-tu toujours une marionnette aux mains de ces Blancs !!!

    • Tu fis qu’ils attisent les feux, mais tu ne parles même pas de ces Africains, qui bêtement, prennent eux, aussi les armes pour se tirer dessus puis s’ entre tuer.

      • Oui Tchité mais aucun pays africain ne fabrique des armes de guerre à ce que je sache; ils nous vendent et nous déversent tout sur le continent tant qu’il y aura des dirigeants irresponsables qui désirent en acheter avec l’argent du contribuable.

        • Boko haram n’achète pas ses armes avec l’argent du contribuable, pour continuer à décimer les populations du nord du Nigeria hein? Tu vois, il y a certes un problème avec les armes, leurs fabrication, commercialisation, la course aux armements, etc. Mais le plus grand problème se situe au niveau de l’idéologie, la mentalité de ceux là qui utilisent ces armes contre leurs semblables

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom