Abdelaziz Bouteflika (Abaca)

Sommes-nous entrain d’assister à un tournant dans la crise que vit l’Algérie? Depuis qu’Abdelaziz Bouteflika avait annoncé sa volonté de briguer un 5e mandat consécutif à la tête de l’Algérie, le  peuple algérien est vent debout contre cette nouvelle forfaiture. Ainsi, durant de nombreux jours, les algériens ont manifesté dans plusieurs villes contre le 5e mandat de Bouteflika. Vu la détermination de ses citoyens, le président algérien a décidé de faire machine arrière et a renoncé à se présenter de nouveau à la présidentielle, mais a décidé de rester au pouvoir le temps d’organiser d’autres élections.

Après la décision d’Abdelaziz Bouteflika de renoncer à son 5e mandat, le peuple algérien en voulait plus. Les manifestants demandent depuis, le départ pur et simple de la classe politique, qui est aux affaires en Algérie depuis une vingtaine d’années maintenant.

La fin est-elle proche pour Bouteflika ?

L’armée, qui a une place stratégique au sein de l’actuel pouvoir algérien soutenait jusqu’à présent Bouteflika. Cependant, si l’on s’en tient aux dernières déclarations d’Ahmed Gaïd Salah, le chef d’état-major des armées, il semble que le vent soit en train de tourner. Dans un discours retransmis à la télévision nationale, Ahmed Gaïd Salah a notifié indirectement qu’Abdelaziz Bouteflika n’était plus en mesure d’assumer ses fonctions de chef de l’Etat à cause de son état de santé préoccupant.

Ce mardi 26 mars, le chef d’Etat major a demandé que soit engagée la procédure prévue par l’article 102 de la Constitution, lorsque, pour raisons de santé grave, le président de la République se trouve dans l’impossibilité totale d’exercer ses fonctions. L’article 102 de la constitution permet aussi à une personnalité de l’Etat d’assurer l’intérim jusqu’à la tenue des prochaines élections. ” Il devient nécessaire, voire impératif, d’adopter une solution pour sortir de la crise, qui répond aux revendications légitimes du peuple algérien.” Dira Ahmed Gaïd Salah. Un nouveau coup dur donc pour le président algérien.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

Répondre à Ledoux Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom