Antoine Agbepa Mumba, alias Koffi Olomide, le roi de la rumba congolaise fait partie de ces légendes contemporaines africaines qui a vendu des millions d’albums, adulé par son public et courtisé par des chefs d’Etat de la région. En 2012, Il était convoqué en jugement, après que quatre de ses anciennes danseuses aient affirmé avoir été agressées s3xuellement et à plusieurs reprises entre 2002 et 2006. L’une d’entre elles étant mineure au moment des faits. Ce lundi, en l’absence du prévenu, la justice française réduisait sa peine à deux ans avec sursis.

Un soulagement pour le grand ‘’Mopao’’

Les agressions dont l’artiste se serait fait l’auteur, auraient eu lieu en République démocratique du Congo ainsi qu’en France, notamment dans une villa en dehors de Paris où les femmes auraient déclaré avoir été retenues contre leur volonté. D’où l’accusation de ‘’séquestrations’’ ajoutée aux chefs de ‘’viols aggravés’’ déjà importante. Selon un média français, les ‘’filles’’ auraient été contrôlées sans papier à Lyon où elles se trouvaient pour un concert. Interpellées, trois d’entre elles avec le soutien du Comité contre l’esclavage moderne ; se seraient décidées à témoigner devant les juges. Et Le ministère public du tribunal de Nanterre requérait une plainte de sept ans à l’encontre de la star.

Mais pour le tandem Emmanuel Marsigny/Dupond-Moretti, le dossier ne reposait que sur des accusations qui auraient permis aux accusatrices de rester sur le territoire français « où elles étaient entrées illégalement ». Aussi ce verdict serait-il une victoire en ce sens que ; le chanteur n’était condamné que pour une de ses accusatrices sur les quatre « et encore les faits avaient été requalifiés » et que la décision du tribunal entraînait la levée d’un mandat d’arrêt international émis sur leur client depuis 2009. Un artiste qui, déclaraient-ils à la presse internationale, allait enfin pouvoir revenir librement en France. Le tribunal de Nanterre, condamnait Olomidé a 10 000 d’amende dont 5000 à titre de dommages et intérêts pour la requérante.

2 Commentaires

  1. Comme toujours c est la loi des riche et célébrité en france.on pourrait même supprimer le code pénal avocat et juge ça ferait des économies et surtout de faire une parodie de procès pendant des mois voir des années pour faire qu il y a justice . Il suffit de montrer son compte en banque et l affaire est rester . Drôle de monde dans lequel ont vie

  2. Selon que vous soyez riche , célèbre ou misérable ; la justice ne vous rendra point noir ou blanc.
    Retenez qu’il y a la justice des riches et celle des pauvres.
    Malheureusement.
    Le Plombier

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom