Invité de l’émission « Elie sans interdit », le polémiste et essayiste Eric Zemmour est revenu sur la situation qui touche actuellement la France. Selon lui, le mouvement contestataire qui touche actuellement l’hexagone est la conséquence d’une « globalisation par le bas », un mouvement contestataire qui prend l’islam comme étendard.

Aujourd’hui, la France est ainsi en proie à un nouveau défi, à savoir lutter contre ce qu’Eric Zemmour appelle des « colonisateurs », « ces personnes qui viennent et vivent comme au pays ». La seule solution ? Que l’Occident réagisse. En effet, l’Europe peut choisir de se soumettre et lui arrivera ce qu’il lui arrivera, à savoir, toujours selon Zemmour, une probable islamisation. La seconde possibilité consiste à se battre et puiser dans son histoire et sa volonté de survie afin de perpétrer cette culture européenne, occidentale.

Zemmour critique Macron

Dans son idée, la situation va toutefois connaître de grands bouleversements. En France, il prédit ainsi une partition, avec cessations et affrontements. Emmanuel Macron en revanche, ne pourra rien faire, car « il n’a pas l’audace de renverser la table ». En effet, selon Eric Zemmour, le mouvement gilets jaunes et les banlieues sont dans le même panier, à savoir dans le panier qui représente plus ou moins le mal, la rébellion, la revendication. Ainsi, s’il souligne le travail effectué par le gouvernement envers les contestataires, celui-ci a taclé la politique menée contre les banlieues, qu’il a qualifié de « molle ».

Un lien banlieues – gilets jaunes

Une manière pour lui de dire qu’il faut efficacement lutter contre la grogne sociale qui dérive, mais également contre ceux qu’il accuse directement d’être responsable d’une certaine « islamisation de la France ». Dans les faits, tout aurait en fait débuté sous Giscard, lorsque, dès la fin des années 70, un véritable regroupement familial s’opère. Des jeunes venus du Maroc, de l’Algérie se sont mélangés aux « Français de souche, qui vivaient encore en banlieues », avant de finalement les chasser. Dans les faits, tout aurait en fait débuté sous Giscard, lorsque, dès la fin des années 70, un véritable regroupement familial s’est opéré. Un peu comme aujourd’hui selon lui, dans le sens où ce sont les classes populaires qui souffrent le plus de l’insécurité économique et sociale et qui sont taxées de vouloir trop en faire.

11 Commentaires

  1. Hey camarades! vous ne trouvez pas que ZemMour a une tête d’arabe ? Une fois arrivé il veut barrer la route aux autres maghrébins comme lui.

  2. Même commentaire pour Suwene que pour Librarbitre. Votre énervement et votre manque de courtoisie sont la marque d’une insuffisance d’argumentation.

  3. 100% d’accord avec Zemmour,toujours lucide ,intelligent ‘courageux..Et quand on voit ies commentaires racistes à son encontre,on n’en est que davantage en accord avec ses analyses..

  4. Merci Monsieur Zemmour pour votre courage et votre intelligence dans l’analyse. Il est intéressant de constater que ceux qui sont contre vous ne savent que vous insulter stupidement sans aucun argument de fond. Hélas pour la France, son président se comporte comme une péripatéticienne qui s’adapte à son client de l’instant, sans vision pour notre pays. Comment la France peut-elle autoriser sur son territoire certains versets du Coran ? Où sont les féministes acharnées et les défenseurs des droits de l’homme bien-pensants ?

  5. Pauvre minable, si ce n’était ces mêmes musulmans chez qui tes grands parents avaient trouvé refuge, tu n’aurais pas eu aujourd’hui la chance de pondre tes imbécillité chaque jour que fais le bon dieu. Par grâce, dis quelque chose d’intéressant sinon fermes la. C’est bien plus facile de pondre une bêtise qu’une belle réflexion.

    • Le minable,c’est toi pauvre ahuri..Quand tu auras la culture,la clairvoyance de Zemmour ,tu auras le droit de t’exprimer

  6. Tu peu passer par mille solution dire ce que bon te semble Zemmour mais rappel toi d’une que tu veut a tout pris oublier tu resteras toujours un **** berbère qui as renier sa race sa culture bref sa dignité espèce pied noire de merde.

    • Et vous c’est l’orthographe que vous avez définitivement renié! Mais ne changez rien, car la forme indique le niveau du fond. Je suis toujours étonné par l’arrogance haineuse et inculte de ceux qui ne sont même pas capables de s’approprier la langue du pays dans lequel ils vivent, et pour lesquels les efforts des pauvres professeurs qu’on a sacrifiés en vain sont “de la confiture aux cochons”. Et les petits pointillés en rouge qui apparaissent sous chaque mot que vous éructez, ça ne vous alerte pas?

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom