L’un des piliers du mouvement de contestation apparu en France au dernier trimestre de l’année 2018 a annoncé qu’il mettrait une pause à ses activités relatives au combat des «Gilets Jaunes ». Dans un message qu’il a publié sur le réseau social facebook, Eric Drouet a indiqué qu’il était fatigué de tout ce dont il fait l’objet à cause de cette lutte qui mobilise bon nombre de Français. Sa pause qui pourrait durer encore plus longtemps serait due aux nombreuses menaces dont il est victime ainsi que sa famille.

« Je suis au bout de mes forces »

«Mode pause pour moi voire plus peut-être, trop de menaces sur ma famille, trop de haineux, trop de foulards rouges, trop de mépris, trop d’insultes, je suis fatigué, désolé» a laissé lire celui qui avait lancé la première mobilisation des «Gilets jaunes» le 17 novembre 2018. Il indique tout de même que son retrait n’est pas synonyme de fin des mouvements.

«Tout n’est pas fini mais là je suis au bout de mes forces. Et c’est même pas le gouvernement le plus fatiguant dans tout ça!!» a ajouté le chauffeur routier de Seine-et-Marne. Notons que cette figure du mouvement de protestation des «Gilets jaunes» a déjà fait objet à plusieurs reprises objet de poursuites judiciaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom