Depuis qu’il a démissionné de la tête de l’assemblée nationale, Guillaume Soro n’est plus en odeur de sainteté avec le pouvoir en place. L’ancien président de l’assemblée nationale est devenu l’un des plus virulents critique au régime du président Alassane Ouattara. Il faut dire que le courant ne passait plus entre Guillaume Soro et Alassane Ouattara, depuis que l’ex-premier ministre avait décidé de ne pas assister au congrès du RHDP et de suivre sa propre voie politique.

Loading...

Depuis, Guillaume Soro sillonne de nombreuses localités du pays, notamment son fief de la région du Nord. Dans des discours enflammés, il a affirmé que lui et plusieurs de ses proches sont victimes d’une chasse aux sorcières. A plusieurs reprises, Guillaume Soro a également tenu des comparaisons entre l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et le dirigeant actuel de la RCI, Alassane Ouattara.

Soro vide son sac

Il y a quelques mois, l’ex-leader des chefs rebelles avait déclaré que Gbagbo l’a toujours respecté en tant qu’individu et homme politique. Par contre, il dira que Ouattara lui a manqué de considération en l’appelant “petit” dans un entretien médiatique. L’ancien président de l’assemblée nationale est revenu à la charge lors de sa visite dans le département de Dabakala.

Ce dernier a une nouvelle fois comparé Alassane Ouattara à Laurent Gbagbo. Dans un discours, il affirmera ceci: ” Quand Gbagbo était là, il ne mettait pas en prison Blé Goudé (…) Pourquoi c’est au tour du nord que le nord met le nord en prison. On nous a humilié, injurié, insulté, renvoyé pourtant je ne me rappelle pas qu’un seul instant nous ayons trahi la cause.” dira Soro qui en avait gros sur le cœur

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom