La crise qui secoue l’Union islamique du Bénin ne laisse pas de marbre Patrice Talon. Le chef de l’Etat a réuni hier lundi 15 avril les représentants des deux bureaux qui se discutent la direction de cette structure faîtière de l’islam au Bénin. L’objectif de ces échanges : offrir sa médiation pour le règlement de cette crise.

Après la rencontre, le facilitateur Sidi Mahmoud a fait un point de ce qui a été décidé. Selon ses dires, les « membres de l’Union islamique du Bénin ont convenu de mettre un terme à leur antagonisme en vue du règlement immédiat de la crise actuelle. S’ouvrir à toutes les initiatives permettant à la communauté musulmane du Bénin de continuer de vivre dans un climat de paix et de concorde. Œuvrer dès à présent au retour de l’unité au sein de la communauté musulmane du Bénin » a-t-il déclaré. Les deux bureaux de l’union seront donc dissouts et un congrès de réunification se tiendra dans le but d’avoir un bureau unique.

“Je félicite l’esprit de concession (des dignitaires musulmans)”

Dans un post publié sur sa page Facebook ce matin, Patrice Talon a félicité « l’esprit de concession qui a animé les dignitaires de l’Union Islamique du Bénin » lors de la rencontre d’hier lundi. « Je me réjouis de l’issue favorable de nos échanges qui est la preuve de l’attachement des membres de la communauté musulmane à l’unité et à la consolidation de la paix » a-t-il ajouté. Pour rappel, le chef de l’Etat avait déjà offert sa médiation pour régler la crise qui secouait à l’époque l’église protestante du Bénin.

4 Commentaires

  1. Quel clone ce talon là, il va jouer au médiateur dans une chambre quand le pays brûle.
    Tes jours à la marina sont comptés.

  2. Puisque c’est lui qui l’a créée en positionnant un iman sur une des ses listes, il avait intérêt à la désamorcer rapidement. Quelle hypocrisie: alors que la crise nationale d’exclusion des partis de la compétition ne l’intéresse pas

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom