Un “car rapide“, véhicule de transport particulier de quelques grandes villes sénégalaises remplace jusqu’au 6 avril une partie d’une ligne de bus dans la capitale française. La ville de Paris et la RATP ont choisi de faire circuler les parisiens en “car rapide” en l’honneur du concert de Youssou Ndour. La star accompagnée de son orchestre le “Super Etoile” se produit le 6 avril à l’Olympia.

Une partie de la ligne 42 en “car rapide”

Une somme symbolique de 1 euro sera demandée aux passagers du “car rapide” parisien et ce jusqu’au 6 avril. Le véhicule est celui de l’entreprise “niokobok” spécialisée dans la livraison de commandes effectués par des ressortissants sénégalais pour leur familles à Dakar et dans les autres régions du Sénégal. Le véhicule remplace une partie du trajet de la ligne 42 à Paris. Ce projet est mis en place avec la contribution de la ville de Paris et de laRATP pour le concert de la star de la musique sénégalaise Youssou Ndour.

Pour “marquer le coup”

Ce “car rapide” parcourt chaque jour le trajet Olympia – Tour Eiffel pour “marquer le coup” selon le chargé de culture de la ville de Paris. L’avenir du “car rapide” est moins certain au Sénégal où le renouvellement du parc automobile reste une des préoccupations des pouvoirs publics. Le “car rapide” qui reste un moyen de transport emblématique ne respecte pas les normes de sécurité.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom