Dans son adresse à la Nation béninoise ce lundi 20 mai 2019, le président Talon est intervenu entre autres, sur la crise qui a secoué le Bénin dans le cadre des élections législatives du 28 avril dernier. Il regrette les cas de violence survenus et estime que cette situation doit plutôt unir le peuple béninois. Ce pourquoi il compte inviter toute la classe politique.

«Notre pays aura payé un lourd tribut et cela ne doit plus jamais se reproduire» affirme Patrice Talon au regard des conséquences de la crise électorale liée aux législatives 2019. «Nous avons dû perdre des vies humaines» regrette-t-il passant aussi aux blessés et aux dégâts matériels des violences.

Une crise vers l’unité ?

Contrairement à ceux qui prennent la situation comme synonyme de la mort de la démocratie au Bénin, le président Talon soutient plutôt que « tout ce qui est arrivé doit être utilement mis au crédit d’une crise de croissance » du processus démocratique au Bénin. «Cette épreuve-là, elle doit nous unir davantage et nourrir notre marche vers le développement» ajoute-t-il. Il annonce qu’il invitera «très prochainement toute la classe politique pour des échanges directs, francs et constructifs au profit … du Bénin».

1 COMMENTAIRE

  1. N’oubliez…jamais….!!!

    Ne perdez pas de vue…!!!!

    Le dessein,le but,l’objectif,la raison de vivre..de 666 avec son clan..est la mise en couple réglée des pans entiers de notre économie et finances..

    Toute analyse..qui ne tient pas de ce paramètre..est erronée.

    Ceci étant dit..salez saka a déjà tout dit..car en effet..on va au dialogue,à la discussion…en fonction des rapports de force.

    Or donc…en l’état…en dehors..des 97% des beninois..qui n’ont pas voté…quelle est la force de l’opposition…quels sont ses moyens..de dissuasions…?

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom