Des terroristes ont encore frappé. Dans l’Est du Burkina-Faso, un agent des eaux et forêts a été tué dans une embuscade, ce jeudi 23 Mai dans la forêt de Wamou. Il se trouvait dans une patrouille de militaires de l’opération Otapuanou qui revenait d’une mission. Les soldats avaient abattu des supposés terroristes lors de cette sortie. Après cela, aux environs de 17h, heure locale, une embuscade leur a été tendue.

1 mort et 3 soldats blessés

« Les terroristes savaient bien que la patrouille emprunterait ce chemin » fait savoir une source. Les attaquants armés jusqu’aux dents ont surgi, et des échanges de tirs ont débuté. Cette offensive qui a coûté la vie à un garde forestier a blessé trois soldats. Les assaillants ont ensuite pris le large grâce à une riposte bien nourrie du reste des forces de défense. L’Afrique sub-saharienne est une zone qui est de plus en plus exposée aux actes terroristes. Le Burkina a déjà fait l’objet de plusieurs de ces attaques. Comme attaque récente, on peut citer le drame du 14 Mai 2019, au cours de laquelle quatre catholiques ont été tués.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom