Une nouvelle réaction de l’Union africaine dans la situation électorale au Bénin liée aux législatives 2019. C’est celle du Président de la Commission de l’institution, Moussa Faki Mahamat, après avoir pris connaissance des conclusions préliminaires de la Mission d’observation d’élection de l’Union au Bénin.

Dans une déclaration ce jeudi 2 mai 2019 à Addis-Ababa sur les élections législatives du 28 avril 2019 au Bénin, le président de la Commission de l’UA «regrette que les initiatives de médiation entreprises pour rapprocher les positions des acteurs politiques et permettre la tenue d’un scrutin apaisé et inclusif n’aient pas produit les résultats escomptés ».

Le dialogue

Pour  Moussa Faki Mahamat, dans un contexte de rupture du consensus au sein de la classe politique, il est plus que jamais indispensable que l’ensemble des acteurs concernés préconise « un dialogue constructif pour trouver des solutions consensuelles aux défis de l’heure ».

Il les appelle tous à la « retenue » et à l’esprit de « responsabilité, dans l’intérêt supérieur du Bénin ». A noter que ce message de l’Union africaine arrive à un moment où depuis hier, la tension est vive dans le pays notamment à Cotonou.

Voir les commentaires

3 Commentaires

  1. Au lieu d’appeler Talon à cesser de tirer sur des populations civiles, ils sont là à jouer aux hypocrites.

  2. Il ne sert à rien de rester à Addis-Ababa et faire des communiqués!!!

    Il faut annuler les élections et les reprendre avec tout le monde. Si l’UA n’a aucune solution dans ce sens, alors qu’on laisse l’opposition se battre comme il peut.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom