C’est désormais connu de tous, les partis d’extrême droite ont le vent en poupe sur le continent européen. Les partis nationalistes ont connu une percée sans précédent dans plusieurs pays européens ces dernières années au point de devenir de véritable poids lourds. La morosité économique, l’immigration et l’échec des partis politiques traditionnels en déclin sont autant de facteurs qui ont favorisé l’émergence des formations politiques d’extrême droite.

L’extrême droite est bien représentée sur le vieux continent. Dans des pays comme la France, l’Italie, l’Autriche, les Pays-Bas, la Belgique, le paysage politique a considérablement changé suite à l’avènement des partis nationalistes. Dans des pays où l’extrémisme politique n’avait pas bonne presse, la donne a radicalement changé. Ce samedi 18 mai, l’extrême droite européenne a réalisé un véritable tour de force politique.

Marine Le Pen en guest-star

Au cours d’un meeting organisé à Milan, la capitale italienne, plusieurs formations politiques nationalistes ont décidé de se réunir autour du Rassemblement National (RN) de Marine Le pen et du mouvement de la Ligue du Nord de Matteo Salvini. L’extrême droite veut ainsi constituer un groupe super-puissant pour faire très bonne figure lors des élections européennes et constituer un groupe fort au parlement européen. Ce sont donc 12 partis qui étaient mobilisés ce Samedi autour de la dirigeante du RN et de son allié de la Ligue du Nord. En plus des 12 partis politique, il est prévu que d’autres formations d’extrême droite se rallient autour du RN de Marine Le Pen.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom