Ce samedi, lors d’un rassemblement électoral pour les prochaines européennes, le ministre de l’intérieur italien, Matteo Salvini brandissait un chapelet et confiait l’Italie à la Vierge Marie encensant avec enthousiasme Jean-Paul II et Benoît XVI pour leurs efforts afin de rappeler à l’Europe ses racines chrétiennes. Une sortie que l’Eglise Catholique aurait très peu apprécié malgré les éloges à ses souverains pontifes.

Loading...

Quand la vierge Marie est appelée à la rescousse

Ce samedi à Milan, entouré de ses partisans, tous d’extrême droite rapporte la presse italienne, Matteo Salvini terminait son discours en disant « Je confie ma vie et les votre au Cœur Immaculé de Marie qui, j’en suis sûr, nous mènera à la victoire ». Un accès de religiosité qui vu le contexte, n’aurait pas plu à la stratosphère  cléricale italienne.

Déjà les politiques anti-migratoires du ministre, auraient reçu la désapprobation du monde religieux avec le fait pour un évêque italien, rapporte un média italien, d’avertir les électeurs que quiconque voterait pour la Ligue de Salvini « n’était pas chrétien ». Pour Salvini, ses choix seraient tout à fait compatibles avec le message chrétien, puisqu’ils étaient motivés par le désir de sauver des vies en décourageant les passages clandestins en provenance de Libye.

Cette fois encore ; Le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État du Vatican, déclarait à un média que invoquer Dieu pour la réalisation d’ambitions vénales « est toujours très dangereux ». Allant dans la même veine, Le père Antonio Spadaro, jésuite italien proche du pape François, aurait, selon la presse italienne, dénoncé l’utilisation du chapelet et l’invocation de Dieu pour des campagnes politiques « L’exploitation de la religion semble ne connaître aucune décence » aurait-il commenté. Pour mémoire, le  cardinal Spadaro était celui qui avait via les réseaux sociaux publié une photo du ‘’jeton’’ religieux Donald Trump ; une pièce commémorative du président américain Donald Trump promue par les évangéliques américains comme un “point de contact” avec Dieu.

Voir les commentaires

4 Commentaires

  1. C’est là où le bât blesse!La curie devrait se réjouir et rendre grâce… La Personne de L’Eglise est sainte mais beaucoup de son Haut Personnel est sous l’emprise de Satan qui comme chacun sait, hait la Mère de Dieu mais pas d’inquiétude, car comme Elle l’a dit à Fatima :”A la Fin,mon cœur Immaculé triomphera.”

  2. Il est vraiment bizarre, ce individu. Mais ce n’est qu’une question de temps. L’équation sera résolue. Appeler Maman Marie et rejeter les étrangers, pourtant le message du CHRIST est clair: protéger l’Etranger, la Veuve et l’Orphelin.

  3. Visiblement ce clergé n’a rien compris du catholicisme et de la Foi. Plusieurs fois La Sainte Mère de Dieu demande la consécration de La Russie par le Pape en union avec me monde et ils ne l’ont pas fait. En quoi le faite d confier l’Italie à La Mère de Dieu est anti chrétien? C est eux les anti Christ et chaque jour que Le Bon Dieu fait, la curie le démontre.

    • LAG, je prie pour vous afin que vous compreniez mieux le message du CHRIST et de notre très Sainte Vierge Marie: AMOUR AMOUR .

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom